109e Tour de France | Qui apporte le jour au Tour de France

L’apparition du Danemark en tant qu’invité du Tour de France se termine aujourd’hui dans le paradis des marins de Sønderborg. Sur les 182 kilomètres au départ de Vejle, seules quatre petites côtes sont à maîtriser. Peut-être que le vent joue un rôle.

Les Sprinters :

Selon les plans des organisateurs, la section offre l’une des rares chances d’un véritable sprint de masse. Fabio Jakobsen devrait être le favori après son impressionnante prestation de samedi. D’autres stars du sprint comme l’Australien Caleb Ewan, le Néerlandais Dylan Groenewegen et le Belge Jasper Philipsen sont déjà sous pression pour obtenir un résultat.

Le vent:

Après que le grand chaos du vent ne se soit pas matérialisé lors de la deuxième étape, des situations confuses pourraient survenir un jour plus tard. Selon les prévisions, il y aura des vents latéraux fréquents sur les 40 derniers kilomètres et avec eux la possibilité que le champ se déchire. Les prétendants à la victoire finale ne doivent pas se permettre un manque de concentration.

La fête folklorique :

Lors de la finale de leur tournée de trois jours, les Danois effectueront à nouveau un pèlerinage sur la route en grand nombre. Au total, le Grand Départ a coûté 24 millions d’euros – du moins selon les calculs du journal « Politik ». Le public danois n’est pas informé des véritables coûts, ce qui fait débat dans le pays. Le gouvernement invoque des clauses de confidentialité.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.