Les sorties cinéma du 1er mai

Les crevettes pailletées (avant première jeudi 2 mai)

Comédie de Crédric Le Gallo et Maxime Govare
Avec Nicolas Gob, Alban Lenoir, Michaël Abiteboul, David Baiot, Romain Lancry.

Après avoir tenu des propos homophobes, Mathias Le Goff, vice-champion du monde de natation, est condamné à entraîner “Les Crevettes Pailletées”, une équipe de water-polo gay, davantage motivée par la fête que par la compétition. Cet explosif attelage va alors se rendre en Croatie pour participer aux Gay Games, le plus grand rassemblement sportif homosexuel du monde. Le chemin parcouru sera l’occasion pour Mathias de découvrir un univers décalé qui va bousculer tous ses repères et lui permettre de revoir ses priorités dans la vie.

Lolita (UGC Culte jeudi 2 mai)

Drame de Stanley Kubrick (1962)
Avec James Mason, Sue Lyon, Peter Sellers, Shelley Winters, Marianne Stone.

Durant l’été, dans la petite ville de Ramslade, Humbert Humbert, un professeur de lettres divorcé et séduisant, loue une chambre dans la maison de Charlotte Haze, une matrone éprise de culture. Celle-ci essaie de séduire Humber, mais ce dernier se montre beaucoup plus attiré par la juvénile Lolita.

Gloria Bell

Drame de Sebastián Lelio
Avec Julianne Moore, John Turturro, Caren Pistorius, Michael Cera, Brad Garrett.

La cinquantaine frémissante, Gloria est une femme farouchement indépendante. Tout en étant seule, elle s’étourdit, la nuit, dans les dancings pour célibataires de Los Angeles, en quête de rencontres de passage. Jusqu’au jour où elle croise la route d’Arnold. S’abandonnant totalement à une folle passion, elle alterne entre espoir et détresse. Mais elle se découvre alors une force insoupçonnée, comprenant qu’elle peut désormais s’épanouir comme jamais auparavant…

Tremblements

Drame de Jayro Bustamante
Avec Juan Pablo Olyslager, Diane Bathen, Mauricio Armas, Rui Frati, Sabrina de La Hoz.

Guatemala, Pablo, 40 ans, est un “homme comme il faut”, religieux pratiquant, marié, père de deux enfants merveilleux. Quand il tombe amoureux de Francisco, sa famille et son Eglise décident de l’aider à se “soigner”. Dieu aime peut-être les pécheurs, mais il déteste le péché.

UGC Ciné Cité Confluence
Pôle de loisirs de commerces. 112, cours Charlemagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.