Al-Attiyah remporte le Rallye Dakar pour la cinquième fois

Après la 14e et dernière étape vers Dammam dans le golfe Persique, le pilote Toyota de 52 ans et son copilote français Mathieu Baumel avaient une heure et vingt minutes d’avance sur le deuxième Sébastien Loeb (France) et son voisin belge Fabian. Lurquin.

Timo Gottschalk a provoqué les réjouissances allemandes lors de la 45e édition du Dakar, selon les organisateurs. Le navigateur brandebourgeois a terminé troisième du marathon PS à travers l’Arabie saoudite avec le pilote brésilien Lucas Moraes.

Ce classement dépasse « toutes les attentes et tous les objectifs – c’est particulièrement agréable », a déclaré Gottschalk. « Je ne pourrais pas être plus fier de ce que nous avons accompli au cours des deux dernières semaines. »

Al-Attiyah a également profité des accidents subis par ses rivaux Stéphane Peterhansel (France) et Carlos Sainz (Espagne). Pourtant, lui-même a maîtrisé le Dakar avec confiance et mène le classement général depuis la troisième étape. « C’était un Dakar difficile pour tout le monde. C’est fou que j’ai pu défendre mon titre », a déclaré Al-Attiyah. « Je suis très heureux d’avoir gagné cinq fois. »

Seul Peterhansel, qui a remporté huit fois le classement général avec la voiture, a obtenu plus de succès. Le Français a également réussi six fois avec sa moto. « Je veux toujours gagner de plus en plus », a annoncé Al-Attiyah.

Page d’accueil

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *