Béluga perdu dans la Seine

La baleine est observée par des experts

Comme l’a annoncé lundi la préfecture, la baleine blanche, située à environ 70 kilomètres de Paris dans l’écluse fluviale, a été dans un premier temps observée par des experts, les pompiers et la gendarmerie étaient sur place. Sea Shepherd France a rapporté que le béluga n’avait pas mangé mais était curieux.

Tôt lundi matin, il s’est frotté contre le mur de la serrure pendant 30 minutes, enlevant les taches qui s’étaient formées sur son dos. Les antibiotiques auraient également pu aider.

Au cours des derniers jours, il y a eu plusieurs tentatives pour nourrir l’animal émacié, mais elles ont échoué. Essemlali dit que son manque d’appétit pourrait être un signe de maladie.

Population la plus proche à 3 000 kilomètres

L’espèce vit normalement dans les eaux arctiques au large des côtes de la Russie, de l’Alaska et du Canada. Selon l’Observatoire français Pelagis, la population de bélugas la plus proche se trouve au large de l’archipel du Spitzberg, au nord de la Norvège, à environ 3 000 kilomètres de la Seine.

Ce n’est pas la première fois qu’une grande baleine s’égare dans le fleuve français : en mai un orque est mort de faim après des semaines d’odyssée dans la Seine, en juillet un rorqual commun a vraisemblablement été aperçu dans l’estuaire du fleuve près du Havre.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.