Biden et Macron parlent d’une défense européenne « plus forte »


Le président des États-Unis, Joe Biden, et le président de la France, Emmanuel Macron, ont évoqué le renforcement de la défense européenne lors d’un appel téléphonique ce vendredi (22), la Maison Blanche, qui tente de renouer des liens après un différend sur les contrats de sous-marins.

Les deux dirigeants « ont discuté des efforts pour permettre une défense européenne plus forte et plus performante tout en assurant la complémentarité avec l’OTAN », indique le communiqué.

Biden rencontrera Macron à Rome plus tard ce mois-ci, et la note indique qu’il attend avec impatience l’occasion « de faire le point sur les nombreux domaines de coopération entre les États-Unis et la France et de renforcer nos intérêts communs ».

La dernière fois que les deux se sont entretenus, c’était le 22 septembre, lorsqu’ils ont eu leur premier dialogue depuis que le conflit tendu sur la vente de sous-marins à l’Australie a gravement affecté les relations entre les deux nations.

L’Australie s’est engagée à acquérir la technologie des sous-marins nucléaires américains, mais, pour ce faire, elle a annulé un important accord qu’elle avait déjà avec la France pour l’achat de sous-marins conventionnels. Cela a rendu furieux les Français.

Macron a retiré l’ambassadeur de France à Washington et le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a comparé les méthodes unilatérales de Biden à celles de l’ancien président Donald Trump, mais « sans les tweets ».

Depuis, les autorités américaines tentent de rétablir les liens. Le secrétaire d’État américain Antony Blinken s’est rendu à Paris au début du mois et a eu une réunion privée avec Macron.

Dans sa liaison de septembre, Macron a reçu ce qu’il considérait comme un engagement important de Biden à respecter les efforts menés par la France pour promouvoir la défense et l’autonomie européennes.

La Maison Blanche a également annoncé que la vice-présidente Kamala Harris se rendra à Paris les 11 et 12 novembre, où elle sera reçue par le président Macron.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.