BJ King Cup : le premier point historique du Belge Minnen

La Belgique a commencé la Billie Jean King Cup par Paribas Finals avec une victoire 2-1 sur la Biélorussie, qui s’est terminée en 2017. Les victoires en simple des recrues Greet Minnen et Elise Mertens sur Iryna Shymanovich et Aliaksandra Sasnovich ont assuré le succès plus tôt que Vero Lapko et Sasnovich ont répondu pour Biélorussie en gagnant le doublé.

C’est un franc succès pour la Belgique, qui a conquis la pole position du groupe B avant le choc de demain avec l’Australie qui peut déjà être décisif pour la qualification pour les demi-finales. Un succès contre l’équipe jaune-vert permettrait à la nation victorieuse de 2001 d’atteindre les demi-finales pour la première fois depuis 2011.

Un petit morceau d’histoire lié à Minnen est également archivé avec la victoire, né à Turnhout, qui se targuera à jamais d’avoir été le premier joueur à remporter un match lors de la finale de la Billie Jean King Cup. Le joueur de 24 ans, arrivé à Prague avec le tout nouveau meilleur classement de n. 69 ans, était prête à faire sentir sa présence lors du match d’ouverture en battant Shymanovich 6-2 6-2.

La Biélorussie semble avoir un compte ouvert avec cette compétition après avoir perdu contre les États-Unis lors de la finale 2017 et les demi-finales atteint deux ans plus tard. En revanche, l’absence d’Aryna Sabalenka et de Victoria Azarenka limite grandement les possibilités de l’équipe, et Aliaksandra Sasnovich n’a pas pu faire de miracle contre le numéro 18 mondial Mertens. Une victoire aurait placé Sasnovich à la troisième place en termes de victoires en simple dans la Billie Jean King Cup par les joueurs biélorusses, devant Azarenka et Olga Barabanschikova.

Mertens, 70 positions de plus au classement mondial que son adversaire, a pourtant pris le relais dès le départ, arrachant immédiatement le service de Sasnovich et clôturant le premier set, gagnant 6-2. La fougueuse Aliaksandra a su réagir, lors de sa 22e convocation en équipe nationale, et a fait match nul 6-4 lors du deuxième match. Mais ensuite, elle a obtenu son service à l’ouverture du set décisif et Mertens a volé 6-2.

La victoire de Lapko et Sasnovich dans le doublé sur Mertens et Kirsten Flipkens était inutile : le résultat était désormais acquis.

Le Canada fait ses débuts avec les titulaires français

La grosse surprise de la première journée est cependant venue de la première rencontre du groupe A. Avant le début du tournoi, le capitaine du Canada Sylvain Bruneau avait déclaré que malgré le classement inférieur de ses joueurs, il était convaincu que l’équipe allait lui donner quelques satisfactions cette semaine à Prague et il ne s’est pas trompé. L’équipe canadienne a connu un très bon départ, offrant aux champions de France en titre un joli 2-1 lors de la journée d’ouverture, grâce à l’incroyable performance en simple de la numéro 353 mondiale Françoise Abanda et au double succès décisif de Rebecca Marino et Gabriela Dabrowski.

«Être la 12e équipe, la dernière, en termes de classement et battre la n°1 était incroyable. Nous devons être vraiment fiers de nous : a déclaré Marino, n°148 mondial, leader d’une équipe venue à Prague sans Leylah Fernandez, étoile montante du tennis mondial et finaliste à New York à l’âge de 18 ans.

Après avoir bouclé le premier set en moins de 30 minutes, Marino et Dabrowski ont dû subir la réaction d’Alize Cornet et Clara Burel et sauver une balle de set dans le deuxième tie-break, avant d’obtenir un 6-3 7-6 (6). « Jouer un match très serré avec Alize en simple m’a donné beaucoup de motivation et la bonne énergie pour sortir en double déterminé à gagner le point. Gaby m’a vraiment beaucoup aidé et pouvoir gagner était incroyable », a ajouté Marino. , à qui il avait essuyé une sévère défaite, 6-4 7-6 (5), face à Cornet plus tôt dans la journée.

Billie Jean King Cup Finales – Résultats

groupe A

Canada b. France 2-1

Abanda (Can) b. Ferro 4-6 6-4 6-4

Cornet (Fra) b. Marin 6-4 7-6 (5)

Marino/Dabrowki (Can) b. Cornet/Burel 6-3 7-6(8)

Groupe B.

Belgique b. Biélorussie 2-1

Minnen (Bel) b. Chymanovitch 6-2 6-2

Mertens (Bel) b. Sasnovitch 6-2 4-6 6-2

Lapko/Sasnovitch (BLR) b. Flipkens/Mertens 6-4 6-3

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.