Christie’s : les bijoux de Marie-Antoinette et Wallis Simpson mis aux enchères | bijoux

L’une était la reine consort de Louis XVI de France et a fini sur la guillotine. Un autre, l’amour de la vie d’Edouard VIII, pour qui il abdique le trône du Royaume-Uni et de tout un Empire. En commun, Marie-Antoinette et la duchesse de Windsor Wallis Simpson (qui n’a jamais reçu le titre de Son Altesse Royale) auraient un goût prononcé pour les bijoux beaux et chers. Et maintenant, certains des deux objets pour femmes seront disponibles lors de la même vente aux enchères Christie’s, qui aura lieu à Genève, en Suisse, la semaine prochaine.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.