Critique de la réception de Macron pour le prince héritier saoudien

Avant un dîner du prince héritier saoudien Mohammed bin Salman au palais de l’Élysée à Paris avec le président français Emmanuel Macron, l’hôte a été critiqué.

« Le cadavre démembré du journaliste Khashoggi est-il au menu du dîner entre Macron et MBS ? » Le politicien vert Yannick Jadot a écrit sur Twitter. Au lieu du « chaos climatique » ou « la paix et les droits de l’homme », « le pétrole et les armes » sont à l’ordre du jour et donc « l’exact opposé de ce qu’il faut faire ».

Macron veut recevoir le dirigeant de facto de l’Arabie saoudite – également connu sous son acronyme « MBS » – pour un déjeuner de travail ce soir. Le palais présidentiel français n’a pas initialement annoncé les sujets de la réunion. Selon l’annonce de la cour royale saoudienne, les relations bilatérales et les questions d’intérêt commun devraient être discutées.


Le politicien vert Jadot s’est également présenté aux élections présidentielles en France. Avant la réunion à Paris, des critiques sont également venues d’autres politiciens de gauche et de l’organisation de défense des droits de l’homme Amnesty International.

Le prince héritier Mohammed fait escale à Paris dans le cadre de son premier voyage dans l’UE depuis l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi il y a près de quatre ans. Khashoggi, qui écrivait une chronique pour le Washington Post, a été brutalement tué par un commando au consulat saoudien d’Istanbul à l’automne 2018. Les agences de renseignement américaines considèrent le prince héritier comme directement responsable. Il a nié avoir ordonné le meurtre.

Le prince héritier s’est rendu mardi en Grèce et y a rencontré le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis.

© dpa-infocom, dpa:220728-99-189165/2 (dpa)

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.