Douze pays européens demandent à Israël de renoncer à la construction de 3 000 colonies – Télam

Colonies juives de Cisjordanie.

Douze pays européens ont exhorté jeudi Israël à renoncer à un projet approuvé mercredi de construction de 3.000 nouveaux logements pour les colons en Cisjordanie occupée, une initiative également dénoncée par les Etats-Unis.

« Nous exhortons immédiatement le gouvernement d’Israël à revenir sur sa décision », ont déclaré les porte-parole des ministères des Affaires étrangères d’Allemagne, de France, de Belgique, d’Espagne, d’Italie, de Pologne, de Suède, de Norvège, de Finlande, du Danemark, des Pays-Bas et d’Irlande dans un communiqué commun, cité par l’agence de presse AFP.

Le document souligne « la ferme opposition à la politique d’extension des colonies de peuplement dans l’ensemble des territoires palestiniens occupés, qui constitue une violation du droit international et sabote les efforts en faveur de la solution des deux Etats » Israël et Palestine. .

L’annonce a lieu au lendemain d’une déclaration critique de la diplomatie américaine, qui a signalé sa « profonde préoccupation » pour la politique israélienne de construction de ces colonies.

Quelque 700 000 colons israéliens résident dans des colonies de Cisjordanie, où vivent également 2,8 millions de Palestiniens.« 

Quelque 700 000 colons israéliens résident dans des colonies de Cisjordanie, où vivent également 2,8 millions de Palestiniens.

Israël a capturé la Cisjordanie, la bande de Gaza et Jérusalem-Est dans une guerre contre les pays arabes en 1967, et depuis lors, tous leurs gouvernements ont colonisé ces régions. Israël s’est retiré de Gaza en 2005.

Les Palestiniens considèrent les colonies israéliennes comme l’obstacle central à la paix avec Israël et à la fondation de leur État, et la grande majorité des pays, dont l’Argentine, les considèrent comme illégales. Pour Israël, la Cisjordanie est le cœur de la patrie biblique et historique du peuple juif.

Le Conseil Le ministère de la Défense prévoit également d’approuver quelque 1 300 maisons pour les Palestiniens vivant dans certaines parties de la Cisjordanie dans les prochains jours. sous le contrôle total d’Israël en vertu des accords d’Oslo des années 1990 avec l’Autorité nationale palestinienne (ANP), le gouvernement palestinien autonome.

L’ANP dit que ces maisons ne sont qu’une infime fraction de ce que les Palestiniens demandent depuis des années.

Les Palestiniens considèrent les colonies israéliennes comme l’obstacle central à la paix avec Israël et à la fondation de leur État, et la grande majorité des pays« 

Dimanche dernier, Israël a lancé un appel d’offres pour un projet de construction de 1 355 logements dans sept colonies juives de Cisjordanie, dans la première décision de ce type depuis l’investiture de Joe Biden aux États-Unis en janvier dernier.

La mesure a été rejetée par l’ANP, par les partis anti-colonisation du gouvernement du Premier ministre israélien Naftali Bennett et par l’UE et les États-Unis.

La colonisation israélienne, illégale au regard du droit international, est poursuivie par tous les gouvernements israéliens depuis 1967. Elle s’est accélérée ces dernières années sous l’impulsion de l’ancien Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

Son successeur Naftali Bennett dirige depuis la mi-juin une coalition hétérogène allant de la droite radicale aux partis de gauche.

Ces annonces de progrès dans la construction de colonies en Cisjordanie surviennent alors que le gouvernement a pris des mesures parallèles pour améliorer la vie quotidienne des Palestiniens.sans aborder la délicate question de la reprise du processus de paix.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.