Euroligue : VBW Arka Gdynia première victoire !

Les joueurs du VBW Arki ont rejoint la rencontre avec Famila comme seule équipe du groupe B, avec un set de trois défaites. Plus tôt, ils ont perdu à Kurs Dynamu 76:86, dans leur propre salle contre Sopron Basket 71:86 et à Istanbul Galatasaray 60:71.

Les joueurs de Gdynia, cependant, ont réussi à briser la séquence de défaites. Les joueurs de l’entraîneur Gundars Vetra, bien qu’ils aient perdu 33:41 jusqu’à la pause, ont triomphé après une fin féroce 71:67. L’entraîneur letton a décidé de concourir avec un effectif très restreint – seuls sept joueurs ont joué. Dans l’équipe des champions nationaux, aucun basketteur natif n’est apparu sur le terrain, à l’exception de Marissa Kastanek avec un passeport polonais.

A son tour, l’entraîneur de Famila Georgios Dikaioulakos – un Grec de 52 ans de janvier à mai 2011 à la tête de l’équipe de Gdynia – a envoyé neuf joueurs au combat.

A la huitième minute après l’action de Sandrine Grudy, les visiteurs l’emportaient 20:13 (le centre français comptait alors huit points dans ses réalisations), mais les locaux ont réussi à rattraper les pertes et après le premier quart il y a eu un nul 22 : 22.

À la 13e minute, après le lancer d’Any-Marija Begic, il était 29:28 pour Arka, mais le reste de cette scène appartenait définitivement aux rivaux, qui menaient 41:33 pour la pause.

En seconde période, les joueurs de Gdynia ont commencé à compenser les pertes et à la 27e minute, ils ont atteint leur but – après que Kastanek ait marqué « pour trois », c’était un match nul à 52:52. Ils ne se sont pas arrêtés là, car à la 36e minute, l’Américaine Megan Gustafson l’emportait 65:60.

L’entraîneur de Famila a pris le temps, mais cette pause n’a pas cassé le rythme des joueurs d’Arka. L’Australienne Alice Kunek a franchi la ligne des 6,75 mètres, Gustafson n’a pas fait d’erreur en un instant et les champions de Pologne menaient 70:60.

L’équipe italienne, cependant, a répondu avec « trois » Giorgia Sottana, deux personnels Gruda et un lancer réussi Olbis Andre et 105 secondes avant la dernière sirène n’a perdu que 67:70.

Dans la fin dramatique, cependant, l’équipe polonaise ne s’est pas laissé priver de la victoire, et son succès a été scellé par un coup franc, Kunek.

L’aile australienne a encore une fois montré sa polyvalence – elle a ajouté six rebonds à 16 points, dont quatre en attaque et sept passes décisives. Elle était également excellente en défense, car l’aile lettone Katija Laksa (jusqu’à présent avec une moyenne de 17,2 points), qu’elle regardait, a été la plus efficace lors des matchs précédents de l’équipe contre Schio (jusqu’à présent avec une moyenne de 17,2 points) n’en a marqué que cinq.

Lors du prochain match, les joueurs de Gdynia affronteront mardi le French Basket Landes.

VBW Arka Gdynia – Beretta Famila Schio 71:67 ​​​​(22:22, 11:19, 24:16, 14:10)

VBW Arka Gdynia : Morgan Bertsch 18 ans, Alice Kunek 16 ans, Megan Gustafson 10 ans, Ana-Marija Begic 8 ans, Klara Lundquist 8 ans, Romane Bernies 6 ans, Marissa Kastanek 5 ans.

Beretta Famila Schio : Sandrine Gruda 14, Giorgia Sottana 13, Kim Mestdagh 12, Jasmine Keys 8, Francesca Dotto 8, Olbis Andre 7, Katija Laksa 5, Martina Crippa 0, Charli Collier 0

MC, PAP

Allez sur Polsatsport.pl

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.