Experts de l’UE : Probablement la pire sécheresse en Europe depuis 500 ans



Un bateau est coincé dans la boue verte envahie par la rive asséchée du lac des Brenets (nom suisse) ou du lac de Chaillexon (nom français) sur le Doubs, une frontière naturelle entre l’est de la France et l’ouest de la Suisse. L’Europe est aux prises avec des pénuries d’eau alors qu’une grave sécheresse balaie le continent. − Photo : Laurent Gillieron/KEYSTONE/dpa

Selon les experts de l’UE, la sécheresse actuelle en Europe est probablement la pire depuis un demi-millénaire.

« La sécheresse semble être la pire depuis au moins 500 ans », a déclaré mardi un porte-parole de la Commission européenne à Bruxelles. Il s’agit d’un premier bilan de l’Observatoire européen de la sécheresse, qui doit encore être confirmé par les données définitives de fin de saison.

Dans un rapport publié lundi, les chercheurs ont découvert que près de la moitié de l’Europe était menacée de sécheresse. Au 10 août, 47 % du territoire européen était prévenu de la sécheresse. De plus, la situation est déjà alarmante sur 17 % de la superficie. La sécheresse a eu de graves répercussions négatives sur les récoltes estivales, le maïs, le soja et le tournesol étant les plus durement touchés. L’Observatoire européen de la sécheresse est une institution de la Commission européenne.

manque de précipitations et vagues de chaleur

Le rapport indique que la grave sécheresse qui touche de nombreuses régions d’Europe depuis le début de l’année a continué de se propager et s’est aggravée depuis début août. Elle est liée à un manque persistant de précipitations combiné à une succession de vagues de chaleur depuis mai. Cela affecte également le débit des rivières. Le plus faible volume d’eau stockée a également de graves répercussions sur le secteur de l’énergie, tant pour la production d’énergie hydroélectrique que pour les systèmes de refroidissement des centrales électriques.

En particulier, le risque de sécheresse a augmenté en Italie, en Espagne, au Portugal, en France, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Belgique, au Luxembourg, en Roumanie, en Hongrie, dans le nord de la Serbie, en Ukraine, en Moldavie, en Irlande et au Royaume-Uni. Les conditions se sont le plus détériorées dans les régions déjà touchées par la sécheresse du printemps 2022, comme le nord de l’Italie, le sud-est de la France et certaines régions de Hongrie et de Roumanie. Dans la région euro-méditerranéenne occidentale en particulier, novembre devrait être plus chaud et plus sec que d’habitude.

Les experts ont déclaré que les précipitations récentes pourraient avoir atténué la sécheresse dans certaines régions d’Europe. Dans certaines régions, cependant, les orages associés auraient causé des dégâts et des victimes qui auraient pu limiter à nouveau les effets bénéfiques des précipitations. − dpa

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.