Faivre-Brest, deuxième acte : les Français retombent dedans

Romain Faivre risque une nouvelle fois d’irriter Brest. Des nouvelles arrivent de France à propos de la dernière interview accordée à ‘La Gazzetta dello Sport’

« Quand il t’appelle Maldini, une légende, tu te sens valorisé et tu veux tout faire pour aller au milanais », Romain Faivre s’est exprimé ce matin dans une interview à La Gazzetta dello Sport.

Romain Faivre (Twitter)

Le milieu offensif français est revenu, avec une longue interview, faire un clin d’œil au club des Rossoneri, qui avait tenté de le rattraper l’été.

Comme on l’a dit à plusieurs reprises, les parties n’étaient pas très éloignées et tout laissait penser qu’un accord serait trouvé mais ce n’était pas le cas, avec le Brest, qui a décidé de construire un mur. Le club français était très agacé par le comportement de son joueur, qui avait refusé de se mettre à la disposition de son entraîneur, en vue d’une éventuelle arrivée chez les Rossoneri.

Brest n’a donc pas baissé ses exigences. L’affaire est alors revenue et Faivre est de retour pour donner un coup de main à l’équipe. En douze matchs de Ligue 1 4 buts ont été marqués, ainsi que des passes décisives.


Lire aussi :


surprise française

Les déclarations d’aujourd’hui ont amené beaucoup à penser que le débarquement de Faivre pourrait se concrétiser en janvier mais des nouvelles arrivent de France, qui si elles se confirmaient, seraient sensationnelles, et pourraient, encore une fois, tout compliquer. Selon les informations de ‘Brest On Air’, Faivre n’a pas demandé la permission à son club de donner l’interview.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.