Finale de la Ligue des Nations : réactions, polémiques et analyse de l’Espagne 1-2 France

Force en France : la règle va à l’encontre du jeu

L’objectif de Mbappé continue de faire parler et même en France on se demande comment il est possible que la règle qui valide l’objectif existe. « Dans l’instance d’arbitrage, la décision ne fait aucun doute. De l’extérieur, après plusieurs ‘revues’, la décision semble, au mieux, discutable », expose ‘L’Équipe’ dans un article dans lequel il tente de contextualiser ce qui s’est passé.

Bruno Derrien, ancien collégial international consulté par le journal français, il l’explique ainsi : « A vitesse réelle, on ne voit pas si les Espagnols touchent le ballon. Il y a un problème d’interprétation quant à savoir si la passe de García est volontaire ou non. Ils la considèrent comme volontaire car Mbappé n’est pas considéré comme hors-jeu. Ils comprennent que le défenseur permet à l’attaquant. Je pense que, même si c’est une règle, cela va à l’encontre de l’esprit du jeu ».

Sur les images, force est de constater qu’au moment de la passe de Théo, Kylian est hors-jeu. En fait, personne ne le conteste. Ni ‘L’Équipe’, qui termine son analyse par deux questions, qui tente de répondre à la réglementation en main : « Kylian Mbappé est-il intervenu dans l’action de la défense espagnole ? Eric García permet-il à Mbappé ? ». Selon la règle, « un joueur sera hors-jeu si, en interférant avec un adversaire, il effectue une action qui influence clairement la capacité de jeu de l’adversaire ». Mbappé interfère-t-il ou conditionne-t-il ? Selon Anthony Taylor, ce n’est que conditionnel, donc le but était légal…

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.