France : Des milliers de pigeons voyageurs perdent leur orientation dans le sud de la France à cause des tempêtes


Des milliers de pigeons voyageurs ont été perdus lors d’un concours dans le sud de la France. L’un des animaux d’Allemagne a trouvé de nouveaux propriétaires sur un voilier, au moins temporairement.

Le plan initial était qu’elle rentre chez elle depuis Coursan dans le sud de la France, quelque part en Allemagne. Il devrait trouver son chemin sans problème car il peut s’orienter grâce au champ magnétique terrestre, qu’il perçoit sous forme de petits grains dans son bec. Mais le pigeon voyageur a été attiré vers le sud.

Elle a parcouru des centaines de kilomètres jusqu’en Sardaigne, où elle a atterri sur le voilier des Français Christine et Marc Gauthrot. « Il faisait presque nuit quand nous avons soudain aperçu l’oiseau », raconte Marc Gauthrot. Dans les jours qui ont suivi, ils ont nourri l’animal de pain et d’eau. Pendant la journée, quand les deux partaient en mer pour plonger, le pigeon restait au port, et le soir il les attendait. Au début, les Gauthrot s’amusèrent de leur nouvel hôte. Mais ensuite, ils ont appris par la nouvelle qu’un certain nombre de pigeons voyageurs avaient été perdus lors d’un concours international en juillet.

Lors de l’événement, un violent orage éclate à une trentaine de kilomètres du point de départ, ce qui perturbe l’orientation de milliers d’oiseaux. Ils ne sont jamais arrivés à la maison – un « drame émotionnel autant que financier » pour leurs propriétaires, comme l’a déclaré le président de l’Association belge des courses de pigeons, Pascal Bodengien.

Un éleveur investit généralement deux à trois ans dans la formation, certains spécimens peuvent être très précieux. En 2020, un investisseur chinois a payé la somme record précédente de 1,6 million pour un pigeon champion belge.

Pigeons perdus : l’association doit-elle reporter la course ?

Au total, 26 150 animaux de Belgique, de France, du Luxembourg, d’Allemagne et des Pays-Bas ont commencé. Le concours était organisé par l’association colombophile « L’Indépendante de Liège » en Belgique. L’élevage de pigeons y est un passe-temps particulièrement populaire, pratiqué par environ 18 000 personnes. Mais maintenant, les organisateurs ont été critiqués pour ne pas avoir reporté l’événement. À une date ultérieure, il y aurait eu des conditions météorologiques plus violentes, ont-ils soutenu. Le porte-parole du syndicat des colombophiles, Didier Tison, a déclaré que le chiffre de 20 000 oiseaux perdus était « complètement faux ». De Belgique il y a peut-être 3000 à 4000 animaux, des autres pays il n’a aucune information.

Lisez aussi à ce sujet

Christine et Marc Gauthrot ont d’abord contacté l’Association française des éleveurs de pigeons, où ils ont pu savoir grâce à la bague d’identification de leur compagnon que le propriétaire était allemand. « Nous avons écrit à l’association là-bas, mais n’avons reçu aucune réponse », a déclaré le couple. Ils sont inquiets : ils vont bientôt rentrer en France, que va devenir leur pigeon prêté ? Jusqu’à présent, elle n’a rien fait pour rentrer dans son pays natal allemand depuis Bella Italia.

Nous voulons savoir ce que vous en pensez : l’Augsburger Allgemeine travaille donc en collaboration avec l’institut de sondage d’opinion Civey. Lisez ici en quoi consistent les sondages représentatifs et pourquoi vous devriez vous inscrire.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.