France : escargots et mollusques en péril à cause du tourisme

Il y a une alerte en France concernant les escargots et les coquillages : le tourisme fluvial et l’urbanisation mettent ces produits en danger.

Il semble y avoir un problème dans La France en ce qui concerne escargots et mollusques lacustres. Les tourisme le fleuve et l’urbanisation mettent en effet ces produits en danger. L’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) tire la sonnette d’alarme.

Florian Kirchner de l’UICN a expliqué que plus de 11 % de tous les palourdes il est menacé, avec 2 espèces aujourd’hui disparues, 79 menacées et 32 ​​presque menacées. Il existe en France 691 espèces de mollusques continentaux : 33 sont des bivalves d’eau douce, 251 sont des gastéropodes d’eau douce et 407 sont des gastéropodes terrestres.

Un tiers des mollusques continentaux sont endémiques, mais ces espèces sont très fragiles : si menacées, elles ne peuvent ni se déplacer ni aller loin ni rapidement. Pour aggraver la situation, il y a donc aussi le fait que l’homme a introduit quelques espèces non indigènes qui envahissent les territoires des locaux.

Un exemple concerne les escargots de Caragouille : ils sont en danger en raison de la menace continue piétinement liée à la surpopulation de certains sites et à la pression des équipements touristiques.

À cet égard, le WWF Italie a également rappelé le problème de la surpêche. Pour pouvoir garantir un revenu satisfaisant, de nombreux pêcheurs ont diversifié leurs activités de travail en commençant à pratiquer tourisme de pêche. Seul cela a un impact négatif sur les écosystèmes marins : 60% des stocks de poissons contrôlés dans le monde sont exploités plus vite que leur capacité à se reproduire.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.