Gap France : Le parquet dépose le bilan des 20 magasins de l'entreprise

La décision du tribunal est attendue mercredi. La semaine dernière, Gap France s'est dit « contraint d'arrêter temporairement les commandes du e-commerce ».

Une autre chaîne de prêt-à-porter rencontre des difficultés. Le parquet près le tribunal de commerce de Grenoble a demandé lundi 27 février l'ouverture d'une procédure de restructuration des 20 magasins franchisés de l'enseigne Gap France. Une décision du tribunal est attendue mercredi.


La semaine dernière, Gap France a annoncé avoir été contraint de suspendre « temporairement » ses ventes en ligne. Le syndicat CFDT a également indiqué que l'un des magasins parisiens de la marque, situé avenue des Ternes dans le 17e arrondissement de Paris, serait fermé d'ici fin mars.

Fin janvier, les représentants syndicaux du personnel de l'entreprise de confection ont exercé leur droit d'exiger des informations sur la situation de leur entreprise. Gap France a été racheté en 2021 pour un euro par le groupe HPB (Hermione, People & Brands), qui avait annoncé revendre l'entreprise à Go Sport.

Le réseau de magasins Gap en France appartient à l'homme d'affaires bordelais Michel Ohayon, également propriétaire de la société Camaïeu, qui a été liquidée en septembre et mis au chômage environ 2 600 salariés. Ohayon possède également la marque Go Sport, qui a également été placée sous administration début février.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *