Göring-Eckardt n’exclut pas l’allongement de l’exploitation des centrales nucléaires – page d’accueil

La vice-présidente du Bundestag Katrin Göring-Eckardt (Verts) n’exclut pas la soi-disant exploitation prolongée des centrales nucléaires en Allemagne au-delà de la fin de l’année. Lorsqu’on lui a demandé si les Verts permettraient que le four soit étiré, elle a déclaré sur l’émission ARD « Anne Will »: « S’il advient que nous avons une situation d’urgence réelle, que les hôpitaux ne peuvent plus fonctionner, si une telle situation d’urgence se produit, alors nous devons parler de ce qu’il en est des barres de combustible. »

Dans le même temps, elle a précisé: « Il n’y aura pas de prolongation de mandat. » Mais il y a un « problème spécial » en Bavière. La question est de savoir comment y faire face. « Ce problème particulier peut signifier que ces barres de combustible n’ont qu’à être brûlées pour joindre les deux bouts en Bavière. » Mais « joindre les deux bouts » ne veut pas dire qu’on peut continuer comme par le passé, a-t-elle souligné.

En Bavière, on craint que l’approvisionnement en électricité ne puisse pas être assuré en cas d’urgence gazière sans énergie nucléaire. Selon la loi en vigueur, les trois centrales nucléaires allemandes restantes Neckarwestheim 2, Emsland et Isar 2 doivent être fermées au plus tard le 31 décembre. Une opération d’étirement n’est pas considérée comme facile : les ministères fédéraux de l’environnement et de l’économie étaient parvenus à la conclusion lors d’un examen que les trois réacteurs avec les barres de combustible existantes ne pourraient continuer à fonctionner après le 31 décembre que si leur production d’électricité était étranglée au préalable.

Göring-Eckardt a souligné que l’Allemagne exporte actuellement de l’électricité vers la France. Les centrales nucléaires ne pouvaient plus y fonctionner car elles ne pouvaient pas être refroidies. « L’énergie nucléaire, vous n’avez qu’à le répéter, est une technologie incroyablement dangereuse de différentes manières. »

© dpa-infocom, dpa:220725-99-142949/2

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *