Haddad reprend ses visites à l’intérieur de São Paulo ce jeudi (11) – 11/11/2021 – Mônica Bergamo

L’ancien ministre et ancien maire Fernando Haddad (PT) a repris ses visites à l’intérieur de l’État de São Paulo et visitera, entre jeudi (11) et vendredi (12), dix villes de la région de Vale do Paraíba.

Le membre du PT rencontrera des membres du syndicat à Taubaté, une ville touchée par la fermeture des usines Ford dans le pays, et des travailleurs du domaine de la science et de la technologie, à São José dos Campos.

Haddad visitera également le campus de l’Unifesp et l’Institut fédéral d’éducation et de technologie, à Jacareí, dont l’installation remonte à l’époque où il était ministre de l’Éducation. L’agenda comprend également des visites à Paraibuna, Caçapava, Lorena, Cachoeira Paulista, Guarantinguetá, Pindamonhangaba et Areias.

La prochaine série de visites aura lieu les 22 et 23 de ce mois, dans la région de Vale do Ribeira.

Dans un sondage Datafolha réalisé en septembre de cette année, Fernando Haddad apparaît à la deuxième place de la course électorale pour le gouvernement de São Paulo en 2022, avec 17% des intentions de vote.

Il mène avec 23% dans un scénario sans l’ex-gouverneur Geraldo Alckmin, qui a quitté le PSDB, actuellement classé premier à Datafolha avec 26% d’intentions de vote.

Dans le premier scénario encouragé par l’institut, après Alckmin et Haddad, l’ancien gouverneur Márcio França (PSB, avec 15 %, techniquement à égalité avec le PT) et le leader du mouvement pour le logement Guilherme Boulos (PSOL, avec 11 %) apparaissent.

Viennent ensuite le ministre des Infrastructures, Tarcísio de Freitas (pas de parti, avec 4%) —considéré aujourd’hui comme le pré-candidat soutenu par le président Jair Bolsonaro (pas de parti)— et le député d’Etat Arthur do Val, Mama Falei (Patriot, avec 4 %).

Enfin, avec 1% chacun, l’ancien ministre de l’Éducation Abraham Weintraub (pas de parti) et le député fédéral Vinicius Poit (Novo). La valeur nulle ou vide représente 17 % des répondants ; 3% ont répondu qu’ils ne savaient pas.

L’enquête a été menée du 13 au 15 septembre et a interrogé 2 034 personnes âgées de 16 ans et plus dans 70 villes de l’État. La marge d’erreur du sondage est de deux points de pourcentage, plus ou moins.

LIEN PRÉSENT : Vous avez aimé ce texte ? L’abonné peut libérer cinq visites gratuites de n’importe quel lien par jour. Cliquez simplement sur le F bleu ci-dessous.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *