Handball : les femmes du DHB veulent accéder aux demi-finales de l’EM | l’actualité du handball

L’espoir est de retour, mais il y a maintenant deux finales : les handballeurs allemands n’ont pas renoncé aux demi-finales du Championnat d’Europe.

Euphorie? Pas avec Markus Gaugisch. L’entraîneur national n’a aucune envie de grandes explosions émotionnelles. Mais ses joueurs de handball le voient un peu différemment – l’espoir des demi-finales du Championnat d’Europe est vivant.

« Nous ne devrions pas devenir fous après un match comme celui-ci », a prévenu Gaugisch après le salvateur et furieux 36:28 (17:13) lors du match du premier tour principal vendredi à Skopje contre les champions du monde 2019 Pays-Bas, qui avait ravivé le euphorie dans l’équipe allemande. Mais pas avec l’homme de 48 ans. « Nous n’allons pas tout vanter au ciel », a-t-il ajouté.

Des chances en demi-finale pas particulièrement élevées

Parce que les chances en demi-finale ne sont toujours pas bonnes. Avec 2:4 points, la sélection du DHB a besoin de deux victoires lors des derniers matchs contre la France championne olympique (4:0 points) mardi (20h30) et la Roumanie (2:4) mercredi (15h30). à la fois sur Sportdeutschland.tv). , l’Allemagne est tributaire des maladresses de la concurrence.

« Nous sommes chauds et nous savons que quelque chose est encore possible. Nous voulons en tirer le meilleur », a annoncé Luisa Schulze. Johanna Stockschläder croit toujours fermement qu’il faut passer : « Maintenant, l’accent est mis entièrement sur la France, nous appuyons sur l’accélérateur. »

Un calendrier serré est imminent

Mais Gaugisch s’est calmé immédiatement. La première chose à faire est de se détendre, a-t-il expliqué. Il y a trois jours sans match jusqu’à la prochaine rencontre, et puis c’est l’un après l’autre. Il ne reste que 17 heures entre les matchs contre la France et la Roumanie. « Nous l’acceptons et attendons avec impatience les deux matchs », a déclaré l’entraîneur.

Seules les deux premières équipes du groupe de six, qui est complété par les adversaires allemands du tour préliminaire, le Monténégro (4:0) et l’Espagne (2:4), accèdent aux demi-finales. Le troisième du groupe joue toujours pour la cinquième place, ce qui pourrait encore être important en vue d’une éventuelle participation à un tournoi qualificatif pour les Jeux Olympiques.

Les femmes du DHB s’attendent à deux « finales »

Il y a désormais deux « finales » pour la sélection DHB. Après le tour préliminaire raté, à partir duquel l’Allemagne a pris une hypothèque de 0:4 points dans le tour principal, l’équipe s’est montrée grandement améliorée. « J’espère que le nœud a maintenant secrètement éclaté et que nous pourrons continuer à partir de là », a déclaré la capitaine Emily Bölk.

Cela est également nécessaire de toute urgence. Une défaite contre la France signifierait enfin la fin presque certaine. Et cela pourrait encore empirer : si l’équipe allemande perd les deux derniers matchs, elle risque de connaître son pire classement dans un tournoi majeur depuis la 13e place aux Championnats d’Europe il y a douze ans.

SID

Toutes les autres nouvelles importantes du monde du sport peuvent être trouvées dans le Mise à jour des nouvelles lire.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *