Handball – Malgré la défaite : les femmes du DHB sur la « bonne voie »

Metz (SID) – Emily Bölk a trouvé la performance courageuse contre le champion olympique « très cool », et l’entraîneur national Markus Gaugisch a également tiré une « conclusion fondamentalement positive »: Malgré la défaite de 31:34 (15:16) dans le premier de deux tests d’endurance face à la France, les handballeurs allemands estiment être sur la « bonne voie » à cinq semaines du Championnat d’Europe.

« Nous avons besoin que des jeux comme celui-ci grandissent. Ensuite, nous progresserons pas à pas », a déclaré Gaugisch. Bien que l’occasion d’un match nul n’ait pas été utilisée dans une phase finale mouvementée, il a vu une équipe allemande « incroyablement active », notamment en défense, vendredi soir. Le deuxième duel avec la meilleure équipe de France est disputé par la sélection de la Fédération allemande de handball (DHB) dimanche (17h15) à Nancy.

Devant 4 500 spectateurs dans la salle comble de Metz, l’équipe allemande a longtemps agi à hauteur d’homme, mais le résultat est qu’elle a été encore trop souvent prise au dépourvu par les attaques de vitesse. « Nous pourrions faire mieux », s’est plainte la co-capitaine Alina Grijseels du Borussia Dortmund, qui était devenue la meilleure buteuse avec sept buts : « Nous voyons exactement sur quoi nous devons encore travailler pour le Championnat d’Europe. »

Néanmoins, non seulement pour Bölk « le positif » l’emportait. 31 buts contre son camp contre la vice-championne du monde témoignent d’une offensive affirmée et dans le but Katharina Filter a montré avec 13 arrêts que l’absence de Dinah Eckerle (grossesse) est à combler. « Dans l’ensemble, nous pouvons être relativement satisfaits », a déclaré la coureuse de cercle Meike Schmelzer.

Les deux matches internationaux contre la France sont considérés comme une décision importante avant les championnats d’Europe en Slovénie, au Monténégro et en Macédoine du Nord (du 4 au 20 novembre). Ce sera le premier tournoi sous Gaugisch, qui a remplacé le malheureux Néerlandais Henk Groener comme entraîneur du DHB en avril.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *