La Belgique n’approuve pas le Green Pass : « on n’en a pas besoin »

Le Premier ministre belge, Alexander De Croo, a décidé de ne pas approuver le Green Pass pour son pays : « il n’y en a pas besoin », ayant l’un des taux de vaccination les plus élevés d’Europe.

Tandis qu’en Italie, les restaurateurs attendent l’arrivée du Pass Vert, il y a ceux en Europe qui ne le verront pas : le La Belgique, par exemple, qui a choisi de ne pas l’utiliser dans les restaurants et les transports. Pourquoi? « Il n’y a pas besoin ».

Il premier de Bruxelles, Alexandre DeCroo, ne suit pas l’exemple de ses voisins français : c’est parce que la Belgique a l’un des taux de vaccination de la population adulte la plus élevée d’Europe. Environ 70% des Belges ont terminé la vaccination, tandis que 84% ont reçu au moins une dose : « Notre taux de vaccination est bien plus élevé qu’en France, nous n’avons pas besoin de telles mesures», a déclaré le dirigeant belge.

Mais selon De Croo, la raison de ne pas approuver le Green Pass est aussi « éthique » : «La solution ne peut jamais être d’organiser sa vie avec des laissez-passer« , a affirmé. Cependant, le Premier ministre a admis qu’il peut y avoir des exceptions, telles que l’utilisation obligatoire du certificat pour participer à grands événements, mais seulement temporairement et au plus tard « jusqu’en septembre ». Par ailleurs, De Croo met la main en avant, arguant que d’autres exceptions pourraient être faites pour les grands centres, comme Bruxelles et Anvers, où, cependant, il confie la responsabilité de choix aux autorités locales.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.