La fiancée de Kingsley Coman est-elle contre lui ?

France contre Maroc : Ce duel est explosif de par son histoire coloniale. Mais avec Kingsley Coman, sa fiancée joue aussi un double rôle.

Comment Sabrina Duvad décide-t-elle ? La fiancée de l’international français et star du FC Bayern Munich, Kingsley Coman, a la tâche difficile en demi-finale de la Coupe du monde ce mercredi. D’une part, Sabrina Duvad veut certainement encourager l’équipe de son partenaire né à Paris. D’autre part, l’influenceur né à Stockholm a des racines marocaines.

Leur conflit est déjà devenu clair lors des derniers matchs de la Coupe du monde. D’un côté, son cœur bat pour sa patrie : « Félicitations à nous, c’est le début, la suite est à venir », a-t-elle écrit à propos d’une photo sur Instagram qui la montre dans le stade avec un drapeau marocain sur les épaules. .

En revanche, elle croise les doigts pour la France : « Demi-finales, nous voilà », a-t-elle commenté le 11 décembre sur un cliché sur lequel on la voit sous le maillot de la France dans les tribunes. Peu de temps auparavant, l’équipe de Kingsley Coman s’était imposée 2-1 face à l’Angleterre en quart de finale.

Quelle que soit la fin du match mercredi, Sabrina Duvad peut au moins une fois de plus soutenir le Maroc et la France en finale et dans le match pour la troisième place. C’est donc une situation gagnant-gagnant : celui qui remportera les demi-finales aujourd’hui à partir de 20 heures, Duvad aura raison d’être heureux.

Ils sont parents d’une fille ensemble depuis juin 2021

Duvad et Coman sont en couple depuis 2019, et ils se sont fiancés à Mykonos en juillet 2020. « Un jour dont je me souviendrai pour toujours », écrivait alors l’influenceur à propos de l’application sur Instagram. Leur fille est née en juin 2021, comme Duvad l’a également annoncé via les réseaux sociaux.

La demi-finale entre la France et le Maroc sera aussi spéciale pour une autre raison : l’histoire commune des deux pays. De 1912 à 1956, le Maroc était une colonie française et la langue officielle du Maroc était le français. L’entraîneur marocain Walid Regragui, le capitaine Romain Saiss et Sofiane Boufal sont même nés en France. Regragui a déclaré avant le match : « Si nous n’y parvenons pas, nous féliciterons la France et la soutiendrons en finale. » Peut-être que Sabrina Duvad le voit de la même manière.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *