La France a interdit à ses ministres l’un des programmes que vous utilisez le plus | La technologie

En France, ils se méfient de l’un des programmes Microsoft les plus utilisés et ont interdit son utilisation dans les ministères.

La peur d’être espionné par d’autres pays est courante au sein des gouvernements et il existe aujourd’hui une débat sur l’utilisation de certains des outils les plus populaires que nous les avons presque tous installés sur les mobiles et les ordinateurs. Qu’il s’agisse de réseaux sociaux ou d’applications, parfois nous ne savons pas s’ils nous espionnent.

Un bon exemple se trouve dans arrivé en France à cause de Microsoft Office 365. Comme signalé différents médias dans le pays, la Direction interministérielle du numérique a ordonné que ce logiciel ne soit pas utilisé dans les ministères, du moins dans tout ce qui fait référence au cloud.

Dans les informations connues, il est conseillé que Microsoft ne répond pas aux normes requises pour travailler dans le cloud et ils craignent que les informations des ministères n’atteignent le gouvernement des États-Unis.

Vous avez la possibilité de connaître votre numéro de manière confortable et simple via Internet. Prenez note car nous allons vous expliquer comment le faire étape par étape.

En vertu de la loi américaine actuelle, le gouvernement a la possibilité d’accéder à toute information sur les serveurs du pays quelle que soit l’entreprise. Il suffit avec l’approbation d’un juge d’accéder à tout ce qui y est hébergé, même s’il ne fait aucun doute qu’ils peuvent le faire directement.

Cela provoque le informations hébergées sur des serveurs Microsoft 365 est facilement espionné, ou alors ils apprécient avec inquiétude en France.

Les personnes concernées par l’interdiction se sont vu proposer des alternatives et peuvent utiliser des programmes européens, comme les outils bureautiques Bleu, dont les principaux investisseurs sont Orange et Capgemini. Ce changement a été approuvé il y a deux semaines et il ne peut être exclu que la commande soit étendue à d’autres logiciels à l’avenir.

Absolument, l’un des programmes que nous utilisons tous a été classé en France comme dangereux pour la protection des données des citoyens et des entreprises. Bien que des alliances soient recherchées sur certains fronts, comme lors de la lutte contre la puissance de la grande technologie, il existe une grande méfiance entre les pays européens et les États-Unis.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.