La France annule une fête à Washington après un pacte entre le Royaume-Uni, les États-Unis et l’Australie

Les autorités françaises ont annulé jeudi la fête anniversaire d’une bataille navale décisive de la guerre d’indépendance des États d’Amérique (USA), à Washington, a confirmé l’ambassade de France, après un accord de défense pour la région indo-pacifique.

L’attitude de la France intervient après avoir considéré l’accord entre Washington et Canberra sur la Défense « brutal » et l’avoir fait « à la manière de Trump », regrettant que le nouveau traité entraîne l’annulation du contrat de fourniture de sous-marins français à l’Australie.

La commémoration de l’anniversaire d’une bataille navale décisive de la guerre d’indépendance américaine, conclue par la victoire de la flotte française sur les Britanniques le 5 septembre 1781, était prévue vendredi soir à la résidence de l’ambassadeur de France à Washington.

Le président américain Joe Biden a annoncé mercredi soir un partenariat stratégique avec le Royaume-Uni et l’Australie pour la fourniture de sous-marins à propulsion nucléaire à Canberra, ce qui a mis les Français hors de cause.

Le pacte a provoqué des troubles à Paris, le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, dénonçant « un coup de couteau dans le dos ».

Cependant, Joe Biden maintiendra des contacts de haut niveau avec la France pour tenter de remonter le moral, après l’annonce du partenariat entre les trois pays, qui pourrait remettre en cause un contrat de défense entre Paris et Canberra.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.