La France donne 300 € aux jeunes pour des dépenses culturelles et ils s’en servent pour acheter des mangas et des bandes dessinées

Éditorial: Anime / Facebook / Twitter / Youtube / Instagram / Nouvelles / Discorde / Forum

La promotion de la culture est importante et c’est pourquoi les gouvernements du monde entier mettent en œuvre différents programmes pour y parvenir. Pour le gouvernement français, le meilleur moyen de permettre aux jeunes de se rapprocher de la culture était de leur donner de l’argent pour acheter des livres, des billets ou des cours. Ce à quoi ils ne s’attendaient sûrement pas, c’est qu’une grande partie de ce budget finirait par être destinée à l’achat de mangas et de bandes dessinées.

Ce qui se passe, c’est que, selon les rapports Le New York Times (passant par Tarreo), les jeunes de 18 ans en France qui ont reçu cette aide de 300 € ne voulaient pas la dépenser en musique, livres, films ou cours d’art. Ce qu’ils ont fait avec l’argent, c’est de l’utiliser pour acheter des produits de la culture populaire tels que des bandes dessinées et des mangas.

Selon Culture Pass, l’organisme qui gère le programme, plus de 75 % des dépenses ont été consacrées aux livres. Environ les deux tiers de ce chiffre correspondent aux dépenses consacrées aux mangas. Il semble donc que les passionnés de dessins animés japonais aient trouvé un moyen de subventionner leurs dépenses pour ce type d’histoires.

Comme vous vous en doutez, la mesure du gouvernement d’Emmanuel Macron a été critiquée par l’opposition, qui assure qu’il s’agit d’une manière de jeter de l’argent pour gagner le soutien des jeunes. Malgré cela, le ministère français de la Culture prévoit d’augmenter l’investissement de 80 millions d’euros afin que le programme touche également les plus jeunes. Bien sûr, cette fois géré par les enseignants.

Vous cherchez plus d’actualités liées au monde de l’anime et du manga ? Vous les trouverez dans ce lien.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.