La France élirait Olaf Laschet chancelier

Emmanuel Macron

Le président français évite de se coucher en vue de la campagne électorale allemande.

(Photo : action presse)

Emmanuel Macron a accueilli cette semaine Olaf Scholz et Armin Laschet à l’Élysée. Les meilleurs candidats du SPD et de l’Union ont fait savoir à quel point leurs relations étaient étroites avec la France en général et avec Macron en particulier.

Le président français s’est de nouveau gardé de manifester une quelconque préférence publique. Ce n’est pas seulement dû à la pratique de ne pas s’ingérer dans la campagne électorale du pays voisin en tant que chef d’État étranger.

Le chancelier idéal du point de vue de l’Élysée serait Armin Scholz (ou Olaf Laschet). Un chef de gouvernement qui incarne les positions de politique budgétaire du SPD et les idées de politique de sécurité de l’Union.

Dans les deux domaines, Macron a besoin d’un partenaire allemand qui puisse lui assurer un succès politique européen. Paris assurera la présidence du Conseil de l’Union européenne à partir de janvier. Le premier tour de l’élection présidentielle française est prévu en avril.

Les meilleurs emplois du jour

Trouvez les meilleurs emplois maintenant et
être averti par e-mail.

Le ministre fédéral des Finances Scholz et Emmanuel Macron

On se souvient de la déclaration de Scholz à Paris « Un ministre des Finances allemand reste un ministre des Finances allemand ».


(Photo: dpa)

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.