La France est aux prises avec un nombre croissant de maladies. C’est le pire depuis avril

Le taux d’augmentation des nouveaux cas ne montre aucun signe de ralentissement, a ajouté le porte-parole du gouvernement français, Gabriel Attal. Le président Emmanuel Macron a appelé les Français à se faire vacciner. Dans le pays, le bilan quotidien des infections confirmées a augmenté au cours des dernières semaines, dont la plupart appartiennent à la variante delta plus contagieuse.

« Sous l’influence de la variante dite delta, la situation est plus que compliquée », a déclaré le président. « La crise sanitaire n’est clairement pas terminée. Nous vivrons avec ce virus encore plusieurs mois », a-t-il ajouté.

Les autorités françaises ont signalé 30 920 cas d’infection au cours de la dernière journée. Le pays a dépassé la limite des 30 000 cas par jour pour la première fois depuis le 28 avril. Le solde est environ treize fois plus élevé qu’au 27 juin, lorsque la France était à un creux de 1 816 cas, a rapporté Reuters.

En raison de l’épidémie en cours, le cabinet de Macron les oblige à présenter un passeport dit médical avant d’entrer dans les restaurants, les cafés ou de parcourir de plus longues distances. Attal a annoncé aujourd’hui que dans certaines régions ce certificat de maladie, de vaccination ou de test négatif sera nécessaire pour entrer dans les centres commerciaux. Il est valable pour les centres culturels, sociaux et sportifs depuis juillet.

Macron s’est également dit préoccupé par la situation « urgente » dans les territoires français d’outre-mer, à savoir les îles caribéennes de la Guadeloupe et de la Martinique. Celles-ci comptent environ 1 200 à 1 800 cas pour 100 000 habitants, alors que la France métropolitaine en compte en moyenne 235.

« Nous devons montrer que la vaccination est la réponse la plus efficace à l’option delta », a déclaré le président, soulignant qu’environ 20% des personnes de plus de 12 ans sont complètement vaccinées sur les deux îles. En France métropolitaine, qui a envoyé mardi environ 300 travailleurs médicaux dans les Caraïbes, cela représente 66%.

La Martinique a resserré mardi la quarantaine pendant trois semaines, fermant les plages publiques, les hôtels, les équipements culturels et la plupart des commerces. La Guadeloupe a également annoncé l’introduction des mêmes restrictions aujourd’hui.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *