La France supprime la redevance de diffusion

Les citoyens en France économiseront 138 euros par an à l’avenir : Parce que la redevance de diffusion appartient au passé.

Le parlement français a décidé de supprimer les redevances de diffusion. Le Sénat a approuvé jeudi soir la proposition législative correspondante pour le budget supplémentaire. Dans l’après-midi, l’Assemblée nationale en tant que deuxième chambre du parlement l’avait déjà approuvé.

À l’avenir, la radiodiffusion publique sera financée, entre autres, par une partie de la taxe sur la valeur ajoutée – mais seulement jusqu’à la fin de 2024. Pour la période suivante, le gouvernement devra alors présenter un plan de financement séparé.

Jusqu’à présent 138 euros par an

La redevance radio en France était jusqu’à présent de 138 euros par an. Elle est due pour tous les foyers possédant un téléviseur. Le président Emmanuel Macron avait annoncé la suppression de la redevance pendant la campagne électorale. Il voulait contrer l’augmentation du coût de la vie.

Avec l’adoption du budget supplémentaire par le Parlement, les près de dix milliards d’euros sont également sécurisés, avec lesquels l’État français veut nationaliser à nouveau complètement le géant de l’énergie endetté EDF – entre autres, pour faire avancer l’expansion nucléaire.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.