La France va fermer 6 mosquées et dissoudre les associations soupçonnées de radicalisme – 29/09/2021 – Monde

La France a pris des mesures pour fermer six mosquées et dissoudre plusieurs associations soupçonnées de promouvoir la propagande islamique radicale.

Le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a déclaré au quotidien Le Figaro qu’un tiers des 89 lieux de culte « soupçonnés d’être radicaux » ont fait l’objet d’une enquête depuis novembre 2020.

Les six lieux de culte à fermer sont désormais répartis sur cinq départements en France.

Darmanin a souligné que les services de sécurité français ont accru leur vigilance ces dernières années dans le cadre de la lutte du pays contre le « séparatisme » islamique.

Associations controversées

Les autorités envisagent également la dissolution de l’éditeur islamique Nawa, ainsi que celle de la Ligue pour la défense de l’Afrique noire (LDNA), qui a organisé une manifestation contre les violences policières en juin dernier devant l’ambassade américaine à Paris.

Darmanin a accusé Nawa, basée dans la ville d’Ariège, dans le sud de la France, d' »inciter à l’extermination des Juifs et de légitimer la lapidation des homosexuels ».

En outre, le ministre a déclaré que la LDNA « prônait la haine et la discrimination », ajoutant que l’année prochaine, dix autres associations seraient dissoutes.

En septembre, le Conseil d’État français a approuvé la décision du gouvernement de démanteler le parti et les associations anti-islamophobie en France. Barakacité.

Le gouvernement a œuvré à la fermeture de ces associations fin 2020, après l’assassinat du professeur Samuel Paty, décapité par un islamiste radical en France.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.