La nature sauvage en France ! Une faute sur le terrain, les supporters ont pris d’assaut le terrain, le match s’est terminé prématurément

Eric Gaillard, Reuters

Le joueur visiteur Dimitri Payet a été touché dans le dos par une bouteille en provenance de la « chaudière » niçoise. Un Payet bouleversé a jeté l’article en arrière et des dizaines de fans à domicile ont par la suite fait irruption dans l’aire de jeu. Il y a également eu une bagarre entre les deux équipes de mise en œuvre. Le président de Nice, Jean-Pierre Rivere, s’est ensuite rendu à la tribune et s’est adressé à l’assistance.

Après une longue pause, les joueurs niçois sont revenus sur la pelouse et ont commencé à s’échauffer, mais l’adversaire ne s’est pas présenté. Les juges sont ensuite apparus sur le terrain. Le milieu de terrain à domicile Kephren Thuram a placé le ballon sur le corner et l’arbitre principal Benoit Bastien a ensuite sifflé la fin du duel. Le seul but du match a été inscrit par Kasper Dolberg à la 49e minute.

Selon des informations non confirmées, trois joueurs marseillais ont été blessés dans l’attaque par des spectateurs. Des photos de Payet avec du sang et des griffures sur le dos et ses coéquipiers Matteo Guendouzi et Luano Peres circulent sur les réseaux sociaux avec des traces d’étranglement sur leurs nuques.

La reprise du match après une pause de plus d’une heure a été ordonnée par la direction de la compétition. « Nous avons choisi de ne pas continuer en raison de la sécurité de nos joueurs attaqués car nous n’étions pas sûrs », a déclaré le président marseillais Pablo Longoria. « L’arbitre était d’accord avec nous et il ne voulait pas recommencer le match. Mais la ligue a décidé de redémarrer. Mais c’était inacceptable pour nous, alors nous avons décidé de ne pas jouer et de retourner à Marseille. »

Le président de l’équipe locale, en revanche, a estimé que rien ne s’opposait à la fin du match. « Je ne comprends pas la décision de nos confrères marseillais. Ils les ont tous mis au défi de repartir, il restait 15 minutes. J’ai parlé aux fans et m’ai assuré qu’il n’y aurait plus de problèmes », a déclaré Rivere, qui a vu les coupables. sur les deux côtés. « Tout le monde a vu ce qui s’est passé. Nos fans ont jeté des bouteilles, nous ne le nions pas. Mais je pense que tout le conflit s’est malheureusement intensifié après que deux joueurs marseillais aient rejeté les bouteilles. Ensuite, cela n’a fait que grandir », a-t-il ajouté.

Ligue Française, Tour 3 :
Lyon – Clermont 3:3 (5e plume. Et 21e Dembélé, 45e + 2 Paquetá – 80e et 90e + 1 Rashani, 12e propre Diomandé)
Metz – Reims 1 : 1 (14. Maiga – 7. Munetsi)
Strasbourg – Troyes 1 : 1 (77. Thomasson – 19. Tuzghar)
Bordeaux – Angers 1 : 1 (10. Mara – 38. Thomas)
Montpellier – Lorient 3: 1 (50e Savanier, 58e Mavididi, 83e Delort – 21e propre Bertaud)
Rennes – Nantes 1 : 0 (58. Terrier)
Nice – Marseille pas achevé

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *