La peste peut-elle encore être évitée en Allemagne ?

Elles sont petites, piquent et sont difficiles à éliminer : les punaises de lit sont soudain devenues un grand sujet de conversation en France depuis l’été et inquiètent même le gouvernement. Cette espèce d’insecte gênante se propage-t-elle également en Allemagne ?

Dans notre série « 3 contre 1 », trois experts apportent des réponses. Vous pouvez également retrouver tous les épisodes de « 3 contre 1 » ici.


La déclaration obligatoire des infestations de punaises de lit aurait du sens

Les punaises de lit ne sont pas seulement présentes en France, mais partout, y compris en Allemagne, et dans certaines régions, elles ne sont probablement pas très nombreuses. Il n’existe pas de chiffres précis, car une infestation de punaises de lit dans un appartement, une maison ou même un autocar ne doit pas être signalée aux autorités. Néanmoins, nous savons que des infestations se produisent encore et encore dans ce pays.

Contenu éditorial recommandé

Vous trouverez ici du contenu externe sélectionné par nos rédacteurs pour enrichir l’article avec des informations supplémentaires pour vous. Ici, vous pouvez afficher ou masquer le contenu externe en un seul clic.

J’accepte que le contenu externe puisse m’être affiché. Cela signifie que les données personnelles peuvent être transmises à des plateformes tierces. Vous trouverez plus d’informations à ce sujet dans les paramètres de protection des données. Vous pouvez les trouver en bas de notre page, dans le pied de page, afin que vous puissiez gérer ou révoquer vos paramètres à tout moment.

La question n’est donc pas de savoir si les animaux sont déjà là, mais plutôt quelles seraient les mesures appropriées pour prévenir et éliminer une infestation dès qu’elle est découverte. Une exigence de reporting serait certainement judicieuse, notamment pour évaluer l’ampleur du problème. Si une vague de punaises de lit est effectivement détectée, l’État devra faire de même soutien financier pour des mesures appropriées de lutte antiparasitaire car un traitement professionnel et durable peut entraîner des coûts considérables.

Surtout lorsque des immeubles entiers sont infestés. Il n’y a probablement pas grand-chose à faire de manière préventive que de fournir des informations appropriées aux locataires, aux propriétaires de maisons ou d’appartements.


Combattre les punaises de lit avec des insecticides est très complexe

Les punaises de lit vivent normalement bien cachées à l’intérieur, dans les espaces les plus étroits. De là, ils peuvent se retrouver dans d’autres bâtiments comme passagers clandestins dans les bagages des voyageurs ou pour vendre des meubles d’occasion. S’ils ne sont pas contrôlés, les petits insectes peuvent se multiplier rapidement. Une fois que des centaines, voire plus d’un millier de punaises de lit se cachent dans un appartement, des animaux individuels peuvent également se cacher rester plus longtemps sur le corps d’une personne qui y habitequ’ils ne visitent autrement que brièvement pour sucer le sang sous le couvert de l’obscurité.

Dans des cas aussi rares, les parasites peuvent également se propager directement par l’homme. Lors d’une infestation aussi massive, les punaises de lit peuvent également migrer d’elles-mêmes vers les pièces voisines.

Les entreprises de lutte antiparasitaire doivent alors combattre le ravageur très laborieusement et traitez chaque cachette avec des insecticides. Le succès de la mesure est vérifié au bout d’une à deux semaines, puis le cycle suivant commence. Plus tôt une infestation est détectée et combattue, plus vite toutes les cachettes sont généralement détectées.


Les tâches liées aux punaises de lit sont désormais presque impossibles à gérer

Berlin a un énorme problème de punaises de lit. Seule une obligation de reporting peut aider les responsables politiques à comprendre les véritables dimensions de ce fléau caché. Il y a six ans, je me suis spécialisé dans la lutte contre les punaises de lit avec un chien renifleur.

J’aime mon travail, mais le plaisir s’arrête lorsqu’il y a des dizaines d’appartements infestés dans un seul complexe de grande hauteur. Mon entreprise ne peut plus gérer les nombreuses demandes. Dans certaines maisons gravement infestées, le train du contrôle efficace a depuis longtemps laissé des traces.

Les animaux rampent dans d’autres appartements le long de canalisations ouvertes ou à travers des fissures dans la structure du bâtiment. Les vieilles dalles est ou les bâtiments anciens sont particulièrement sensibles. Les locataires transportent souvent leurs meubles infectés sans protection dans la cage d’escalier ou les laissent dans le couloir. Ou encore, ils pulvérisent un insecticide qui repousse les animaux à quelques portes de chez eux. Cela facilite l’entrée des punaises de lit dans les nouvelles maisons d’accueil.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *