La police a blessé un fugitif d’une balle dans la tête lors d’une poursuite

Les enquêteurs poursuivaient un camion de contrebandier près de Nice. Des coups de feu ont été tirés. Un Égyptien a été grièvement blessé dans la camionnette.

Au cours d’une course-poursuite près de Nice, la police française a tiré sur une camionnette transportant des réfugiés et a mortellement blessé un Égyptien d’une balle dans la tête. Le passeur qui conduisait a subitement accéléré mercredi soir son camion frigorifique à une barrière et s’est précipité vers un agent qui se tenait dans la portière d’une voiture de police, a indiqué le parquet de Nice. L’officier a alors tiré quatre coups de feu sur la voiture, qui s’est néanmoins éloignée en rugissant.

Dans la périphérie de Nice, le passeur a pris la fuite avec deux personnes assises à côté de lui. À l’intérieur du réfrigérateur, la police a découvert cinq réfugiés, dont l’Égyptien de 35 ans.

Les enquêteurs français ont d’abord reçu des informations de la police des frontières italienne selon lesquelles la camionnette était entrée dans le pays. Dans le village de Sospel, une tentative d’arrêt de la voiture, qui a ignoré les panneaux d’arrêt, a échoué. Après une course-poursuite de 30 kilomètres sur des routes de montagne sinueuses dans l’arrière-pays de la Côte d’Azur, des coups de feu ont été tirés sur les voitures à Cantaron. Selon le procureur Xavier Bonhomme, deux enquêtes ont été ouvertes – l’une contre le passeur et l’autre contre le policier. Il convient de préciser si l’agent a agi en état de légitime défense.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.