La populiste de droite Marine Le Pen subit une nette défaite

Le résultat des élections régionales en France était très attendu. Le vote est considéré comme un test de l’humeur pour l’élection présidentielle de l’année prochaine – et montre clairement un perdant.

Aux élections régionales en France, le parti de la populiste de droite Marine Le Pen n’a pas pu remporter une seule région selon une extrapolation. Dans la région sud de Provence-Alpes-Côte-d’Azur particulièrement disputée, le candidat Thierry Mariani du Rassemblement national (RN) n’a obtenu qu’un bon 42 pour cent, comme le rapporte la chaîne de télévision France 2. Le candidat bourgeois-conservateur Renaud Muselier a donc atteint plus de 57%. Les deux politiciens étaient les seuls candidats restants au tour final.

Le parti Le Pen, anciennement Front National, n’a jamais réussi à conquérir une région en France. Le Pen a voulu utiliser un succès dans le sud comme tremplin pour lancer le combat pour l’élection présidentielle dans dix mois.

L’ami du parti de Macron : « Déception »

Le parti au pouvoir La République en marche (LREM) du président Emmanuel Macron a également raté le match et s’est retrouvé derrière avec 7% des voix. Un haut responsable du parti a évoqué une « déception ».

Les conservateurs ont également été la force la plus forte lors du second tour des élections : selon les informations des instituts de recherche d’opinion, ils ont obtenu environ 38 % des voix et ont ainsi pu augmenter considérablement leur avance. Auparavant, il y avait encore une faible participation.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.