L’Allemagne et la France veulent maîtriser la crise

Emmanuel Macron et Olaf Scholz

Le président français et la chancelière allemande ont convenu de s’entraider dans la crise énergétique.

(Photo : AP)

Paris Après l’échange entre Olaf Scholz et Emmanuel Macron sur la crise énergétique, le gouvernement fédéral s’est contenté d’une sèche explication. Après la vidéoconférence de lundi, la chancelière a déclaré avoir parlé au président français de « la situation de l’approvisionnement énergétique en Europe et des prix de l’énergie ». « Outre d’éventuelles mesures au niveau européen, ils ont également évoqué la solidarité franco-allemande dans le secteur de l’énergie. »

Macron, en revanche, s’est exprimé en conférence de presse, où il a insisté de manière urgente sur la question de la solidarité franco-allemande. « L’Allemagne a besoin de notre gaz et nous avons besoin de l’électricité qui est produite dans le reste de l’Europe et en Allemagne en particulier », a déclaré le chef de l’Etat français. « Cette solidarité franco-allemande, c’est l’engagement que nous avons pris avec le chancelier Scholz. »

Continuez à lire maintenant

Accédez à cet article et à tous les autres articles de la

Web et dans notre application gratuitement pendant 4 semaines.

Continuer

Continuez à lire maintenant

Accédez à cet article et à tous les autres articles de la

Web et dans notre application gratuitement pendant 4 semaines.

Continuer

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *