Le bâton marche-t-il à la place de la carotte ? : la France vaccine plus vite que l’Allemagne

Est-ce qu’un bâton fonctionne à la place d’une carotte ?
La France vaccine plus vite que l’Allemagne

Pendant longtemps, la campagne de vaccination en France ne veut pas démarrer. Mais soudain, tout se passe très vite : les gens se battent presque pour des rendez-vous gratuits. Ceci est assuré par une annonce du président français. Nos voisins ont-ils la meilleure stratégie ?

Après un démarrage plutôt chaotique, la campagne de vaccination en Allemagne s’est accélérée au printemps. La France voisine a été longtemps à la traîne. Mais il y a deux semaines, le vent a tourné : en République fédérale, il y a longtemps eu la fatigue de la vaccination. La courbe des vaccinations quotidiennes est en forte baisse depuis fin juin. Et en France ? Il n’y a là aucune trace d’épuisement. Le pays semble enfin avoir accéléré avec ses vaccinations quotidiennes et passe devant l’Allemagne.

En juin, l’Allemagne a pu déclarer plus d’un million de vaccinations par jour, mais la valeur a maintenant diminué de moitié. Le nombre de premières vaccinations en particulier a considérablement diminué au cours des dernières semaines. Il est maintenant tombé à son plus bas niveau en six mois, si l’on ne tient pas compte des week-ends. Aujourd’hui, selon le Börden, plus de 15 millions de doses de vaccins sont inutilisées dans les réfrigérateurs des centres de vaccination et des cabinets médicaux.

Alors que les faibles progrès de la vaccination dans ce pays alimentent le débat sur les droits spéciaux des personnes vaccinées, en France une poussée du côté présidentiel s’est avérée efficace : l’application de la vaccination obligatoire pour le personnel médical. Même l’annonce du président Emmanuel Macron il y a deux semaines avait entraîné des milliers d’inscriptions indécises pour une vaccination.

« Vaccination obligatoire pour tous » ?

L’appel télévisé de Macron n’était même pas terminé le lundi 12 juillet lorsque le site internet Doctolib s’est effondré en raison d’une surcharge. Chaque minute, 17 000 nouveaux prospects se connectaient pour réserver un rendez-vous de vaccination. Un total de 925 000 connexions ont été enregistrées dans la nuit de mardi 13 juillet. Dès lors, la courbe des vaccinations quotidiennes pointe vers le haut.

La réaction massive a été d’autant plus surprenante que Macron n’a pas officiellement mandaté la nation à se faire vacciner. L’obligation est initialement limitée aux agents de santé – et a depuis été quelque peu assouplie. Toute personne qui n’a pas été vaccinée à la mi-septembre ne peut pas être résiliée. Au lieu de cela, il y a une menace de suspension du salaire. Le reste de la population n’a plus qu’à prouver plus souvent dans la vie de tous les jours qu’il a été testé négatif ou vacciné ou qu’il a survécu à une maladie.

Pour les Français jusque-là non vaccinés, cela suffisait apparemment à comprendre que le gouvernement est sérieux. Macron a également noté dans son discours : « En fonction de l’évolution de la situation, nous devrons sans doute nous poser la question d’une vaccination obligatoire pour tous les Français.

Le Président est devenu encore plus clair le week-end dernier lorsqu’il a demandé à la partie non vaccinée de la population : « Que vaut ta liberté si tu me dis : ‘Je ne veux pas me faire vacciner’ ? Je suis victime de ta liberté. Parce que tu as eu la possibilité de te protéger et de me protéger. C’est ce qu’on appelle l’irresponsabilité ou l’égoïsme.  »

Le bâton au lieu de la carotte fonctionne – du moins en France. Cependant, cela fait aussi partie de la vérité que la France a un certain rattrapage à faire avec l’Allemagne. Là, la campagne de vaccination menaçait de s’essouffler bien plus tôt que dans ce pays. En ce qui concerne le taux de vaccination, l’Allemagne est toujours en avance : plus de la moitié des Allemands sont entièrement protégés, en France seulement environ 45 % de la population. Mais l’écart est de plus en plus petit. Si la tendance se poursuit, le pays voisin sera également en avance sur l’Allemagne en termes de taux de vaccination.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.