Le Brésil entre Pelé et la Corée du Sud – Neymar à nouveau en forme

L’entraîneur national du Brésil, Tite, a annoncé la bonne nouvelle dès le début : Neymar est de nouveau en forme. La superstar de la Seleção affrontera la Corée du Sud en huitièmes de finale de la Coupe du monde lundi (20h00 / ZDF et Magenta TV).

Quelques minutes plus tard, les choses sont devenues émotionnelles. Dans le fauteuil à côté de Tite était assis son assistant César Sampaio, qui dégage toujours quelque chose de jovial, généralement avec un léger sourire aux lèvres. Mais interrogé sur Pelé, l’ex-professionnel a eu les larmes aux yeux. Visiblement touché, le joueur de 54 ans s’est exprimé sur l’état de santé critique de la légende du football brésilien. « Tout ce que nous pouvons faire, c’est prier, lui souhaiter le meilleur, penser à lui », a déclaré Sampaio, la voix tremblante.

Préoccupations concernant Pelé

S’il fallait une preuve de plus de ce que Pelé signifie pour beaucoup de ses compatriotes, elle a été livrée à ce moment émouvant. La veille seulement, le journal « Folha de S. Paulo » rapportait que l’homme de 82 ans ne commençait plus de chimiothérapie. Le traitement du cancer à l’hôpital de São Paulo a été suspendu, Pelé ne reçoit que des soins palliatifs. Après tout, Pelé s’est signalé plus tard et a écrit sur Instagram qu’il était fort et qu’il avait de l’espoir. Mais à ce moment-là, il était clair depuis longtemps que des millions de Brésiliens étaient très inquiets pour leur ancien héros. Avant le début de la phase à élimination directe du tournoi au Qatar, ces inquiétudes ont depuis longtemps atteint la Seleção.

Les Brésiliens ne sont de toute façon pas dans une situation facile dans le désert. Ce n’est que samedi que l’on a appris que la Coupe du monde de l’attaquant Gabriel Jesus et de l’arrière gauche Alex Telles s’était terminée prématurément en raison de blessures au genou. L’entraîneur national Tite ne pouvait plus nommer. De plus, le deuxième arrière gauche Alex Sandro (blessure à la hanche) sera de nouveau absent contre les Sud-Coréens. L’inutile 0-1 lors du dernier match du tour préliminaire contre le Cameroun a également occupé le record des champions du monde, qui s’étaient en fait montrés si souverains jusque-là. Mais quand même : Neymar reviendra après sa blessure aux ligaments. L’arrière droit Danilo est également à nouveau en forme.

Tite a laissé ouvert si Neymar peut jouer à nouveau depuis le début. D’une part, il voulait attendre l’entraînement de dimanche après-midi. D’autre part, cette décision dépend aussi de l’appréciation du service médical, comme il l’a rapporté. Si cela donne le feu vert, l’attaquant du Paris Saint-Germain sera titularisé. « Je préfère laisser jouer mon meilleur dès le début », a précisé son entraîneur. Danilo devrait également être de retour dans le onze de départ, et l’entraîneur pourrait faire appel au défenseur central formé Marquinhos sur la gauche. Mais quelle que soit la manière dont il décidera, le Brésil entrera dans le match en tant que grand favori.

Le Brésil clairement favori

Tite et son capitaine Thiago Silva ont exprimé leur grand respect pour les performances de Heung-Min Son et de ses coéquipiers. « Nous savons que ça va être un match difficile. Mais je vous assure : nous sommes très bien préparés », a déclaré Thiago Silva. Le joueur de 38 ans n’était pas si bien préparé pour les noms des Sud-Coréens. Interrogé sur leur forces des joueurs, César Sampaio a dû lui remettre une liste de noms.

Peu de temps après, l’entraîneur adjoint a eu les larmes aux yeux lorsqu’il a parlé de Pelé. Tite est également devenu émotif en pensant à l’homme de 82 ans. « Je parle avec mon cœur maintenant, c’est très émouvant pour moi », a-t-il déclaré, racontant une rencontre avec Pelé il y a quatre ans. «Mon rythme cardiaque s’est accéléré et j’ai pensé: Wow! J’ai une chance de rencontrer Pelé ! » Pelé était la seule personne qu’il tremblait avant de saluer. « Et maintenant, tout ce que je peux lui souhaiter, c’est la santé. »

Les compos attendues :

Brésil : 1 Alisson – 2 Danilo, 14 Eder Militão, 3 Thiago Silva, 4 Marquinhos – 11 Raphinha, 5 Casemiro, 7 Paquetá, 20 Vinicius Júnior – 10 Neymar, 9 Richarlison

Corée du Sud : 1 Seung-Gyu Kim – 15 Moon-Hwan Kim, 4 Min-Jae Kim, 19 Young-Gwon Kim, 3 Jin-Su Kim – 6 In-Beom Hwang, 5 Woo-Young Jung – 22 Chang-Hoon Kwon , 25 Woo Yeong Jeong, 7 Heung Min Son – 9 Gue Sung Cho

Arbitre : Clément Turpin (France)

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *