Le mauvais temps ferme les lycées du sud de la France. A Nîmes, les routes sont coupées, les trains sont à l’arrêt et il y a des quartiers sous l’eau

Vous avez accès gratuitement à tous les articles d’Observer en étant notre abonné.

Beaucoup de pluie, orage et rafales de vent avec plus de 100 kilomètres par heure. Le sud de la France a été, ce mardi, secoué par le mauvais temps. L’avertissement a commencé par virer au rouge dans le Gard, l’un des départements administratifs français, et la municipalité a décidé mercredi de procéder à la fermeture des lycées et lycées. Bien qu’ils soient passés à l’orange, les autorités ont tenu les citoyens sur leurs gardes : du jour au lendemain, la pluie reviendra.

Deux personnes ont été portés disparus (une a finalement été retrouvée), une autre a été frappée par la foudre et a dû recevoir des soins médicaux, et les signalements d’inondations sont nombreux, comme le montrent des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux et selon la presse française.

« Je n’ai jamais rien vu de tel… Les routes sont coupées, les trains sont arrêtés, plusieurs parkings et quartiers de la ville sont sous les eaux », a déclaré le maire de la ville de Vergèze, située à une vingtaine de kilomètres de la capitale du Gard, Nîmes. « Nous avons ouvert une salle pour recevoir les victimes », a déclaré Pascale Fortunat-Deschamps, citée par le journal français. Libération. Les dégâts, dit-il, sont nombreux.

PUB • CONTINUEZ À LIRE CI-DESSOUS

Un autre habitant a raconté au même journal ce qui a été vu dans les rues de Nîmes mardi après-midi. « J’ai vécu les inondations de 2002 et celles de 1988… Et pourtant, je n’avais jamais vu ça : en fin de matinée, à Nîmes, les rafales étaient si fortes que la pluie tombait horizontalement », a déclaré Daphne, 45 ans.

Sur le terrain, en début de soirée de mardi, environ 800 pompiers continuaient de garantir la sécurité des citoyens.

L’autoroute A9 – qui relie Nîmes (Gard) et Montpellier (Hérault) – et qui est très fréquentée par les routiers a été coupée dans les deux sens, a quasiment disparu sous les eaux, et il a fallu secourir les automobilistes à l’aide d’hélicoptères. Le trafic ferroviaire devrait également rester interrompu entre les deux villes pendant la nuit.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.