Le ministre français des Affaires étrangères Le Drian : les talibans mentent

La France envisage de ne développer aucune relation avec le régime taliban. Le ministre des Affaires étrangères Le Drian a fait de graves allégations contre les nouveaux dirigeants à Kaboul.

Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian accuse les talibans de mentir en Afghanistan. « Ils ont dit qu’ils permettraient à certains étrangers et Afghans de quitter le pays librement et ils ont parlé d’un gouvernement inclusif et représentatif, mais ils mentent », a déclaré Le Drian samedi soir sur France 5.

La France a refusé de reconnaître le gouvernement nouvellement formé en Afghanistan et n’aurait aucune relation avec lui. Le gouvernement français veut voir l’action d’abord. Ce serait désormais aux talibans, qui avaient besoin d’un répit économique et de relations internationales. Quelques ressortissants français et quelques centaines d’Afghans ayant des liens avec la France se trouvaient toujours en Afghanistan.

Le ministre des Affaires étrangères Le Drian se rendra dimanche à Doha, la capitale qatarie, pour discuter de nouvelles évacuations. Paris a transporté environ 3 000 personnes depuis l’Afghanistan jusqu’à présent et a eu des entretiens techniques avec les talibans pour leur permettre de partir.

Une grande majorité d’Allemands souhaite que le gouvernement fédéral se comporte de manière très prudente envers les nouveaux dirigeants en Afghanistan. Seuls 6% des participants à une enquête représentative réalisée par l’institut d’études d’opinion YouGov pour le compte de l’agence de presse allemande sont favorables à la reconnaissance du gouvernement formé par les militants islamistes talibans. 32 % souhaitent que les contacts avec les nouveaux dirigeants soient réduits au minimum.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.