Le terroriste Chacal voulait une peine plus légère : le tribunal a confirmé sa condamnation à perpétuité

Un tribunal français a confirmé jeudi la condamnation à perpétuité du terroriste vénézuélien Ilich Ramirez Sánchez, également connu sous le nom de Chacal ou Carlos. Dans le même temps, il a cherché à réduire la peine qu’il avait reçue pour l’attentat contre le commerce de Paris en 1974. C’est ce qu’a déclaré l’agence Reuters. Carlos est emprisonné en France depuis 1994, où il purge deux précédentes condamnations à perpétuité, contre lesquelles il a fait appel en vain dans le passé.

Le terroriste de 71 ans a cherché à commuer sa peine pour un attentat qu’il a commis en 1974 contre un commerce sur les célèbres Champs-Élysées à Paris, dans lequel deux personnes sont mortes et 36 autres ont été blessées. Cependant, le tribunal a confirmé sa condamnation à perpétuité.

« Merci beaucoup, » Carlos a répondu au verdict. Il s’est également dit fier de son parcours révolutionnaire, qui a fait au moins 83 morts, selon l’AFP. Carlos rejette le terme « terroriste » et se considère comme un combattant contre l’impérialisme. Cependant, il a refusé de clarifier les détails de l’attaque contre le commerce parisien. Dans une interview accordée en 1979 aux médias arabes, le terroriste a admis avoir lancé une grenade, mais il le nie depuis sa capture en 1994.

Le terroriste fou Carlos Šakal a été caché par le StB à Prague: il a finalement été attrapé lors d'une opération plastique

Carlos était autrefois l’homme le plus recherché au monde. Dans les années 70 et 80 du siècle dernier, il était l’un des symboles du terrorisme international et visitait souvent à cette époque la Tchécoslovaquie communiste.

Carlos a été condamné à deux reprises à la prison à vie. Une fois pour le meurtre de trois hommes, dont deux policiers, en 1975, la deuxième fois pour quatre attentats à la bombe qui ont fait 11 morts en 1982 et 1983 et tué 150 personnes à Paris, Marseille et deux trains. Carlos est en prison depuis 1994, date à laquelle, après des décennies de recherches infructueuses, il a été capturé par les forces spéciales françaises au Soudan.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.