L’église française va vendre une propriété ou demander des prêts pour indemniser les victimes d’abus sexuels | La France

Les évêques de l’Église catholique de France ont accepté de vendre des biens immobiliers diocésains ou de recourir à des « réserves de sécurité » et des prêts pour indemniser les milliers de victimes d’abus sexuels perpétrés par le clergé. En compensation, la Conférence épiscopale de France (CEF) n’utilisera pas l’argent donné par les fidèles.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *