Les exportations ont terminé 2020 avec une baisse de 10,3 %. Et les importations ?

EEn 2020, les exportations de biens ont diminué de 10,3%, en termes nominaux, par rapport à l’année précédente (+3,5% en 2019), atteignant 53 757 millions d’euros, a publié mardi l’Institut national de la statistique (INE). équitable.

Les importations se sont élevées à 68 146 millions d’euros, soit 14,8 % de moins que l’année précédente (+6,0 % en 2019).

La balance commerciale des marchandises a enregistré un déficit en réduction de 5 686 millions d’euros par rapport à 2019, enregistrant un solde négatif de 14 388 millions d’euros. Hors Carburants et lubrifiants, les exportations ont diminué de 8,9% et les importations ont diminué de 12,3% (+4,4% et +6,8%, respectivement en 2019) et le déficit s’est réduit de 3 699 millions d’euros, atteignant 10 936 millions d’euros.

« Les trois premiers clients et fournisseurs les biens extérieurs au Portugal ont continué d’être Espagne, France et Allemagne. Le plus gros déficit commercial est resté avec l’Espagne et le plus gros excédent a été enregistré avec la France, alors que l’année précédente c’était avec les États-Unis », peut-on lire dans le rapport de l’INE.

Les véhicules et autres matériels de transport ont été le principal groupe exporté, suivis des machines et équipements. Dans les importations, ce sont aussi les principaux groupes échangés, mais avec un échange de positions vis-à-vis des exportations.

Lire aussi : Les exportations de vins portugais augmentent de 13% en août pour atteindre 581 millions

Soyez toujours le premier à savoir.
Cinquième année consécutive Choix du consommateur pour la presse en ligne.
Téléchargez notre application gratuite.


Télécharger Google Play

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.