Les handballeurs allemands atteignent les quarts de finale de la Coupe du monde

Les joueurs de handball allemands ont poursuivi leur série de victoires à la Coupe du monde et ont atteint les quarts de finale tôt.

La sélection DHB a montré une solide performance et a battu les Pays-Bas 33:26 (15:12). Cela signifie que le huitième de finale est déjà parfait avant le dernier match du tour principal lundi (20h30 / ARD) face aux Norvégiens, eux aussi qualifiés.

Devant environ 5 000 spectateurs à Kattowitz, en Pologne, l’excellent meneur de jeu Juri Knorr a été le meilleur lanceur de l’équipe allemande toujours invaincue avec neuf buts. Comme souvent dans ce tournoi, le gardien Andreas Wolff a lui aussi livré une prestation plus que convaincante.

La France ou l’Espagne attendent les quarts de finale

Ce sera également important à l’avenir. Les Norvégiens du lundi sont déjà parmi les meilleurs au monde. Et en quart de finale, la sélection DHB rencontre soit la France, championne olympique, soit l’Espagne.

L’équipe allemande était déjà défiée par les Néerlandais, du moins au premier tour. L’entraîneur national Alfred Gislason et ses joueurs ont manqué une occasion d’avertir leurs adversaires avant le match. Que ce serait un match complètement différent du 39:19 contre des Argentins désespérément dépassés. Vous devriez avoir raison.

Dès le début, une rencontre extrêmement rapide et serrée s’est développée à Katowice. Une avance de deux buts était initialement la plus élevée que la sélection DHB pouvait jouer. Parce que les Hollandais revenaient. Ce n’est qu’au deuxième tour que l’Allemagne s’est retirée.

Poussée par son meneur de jeu Luc Steins, l’équipe d’Oranje a continué à rouler vers la défense allemande à un rythme fou. La sélection DHB a eu besoin de quelques minutes pour s’y adapter. Ce n’est que lorsque Wolff, redevenu fort, a sauvé un jet de sept mètres à la 11e minute, que l’équipe allemande a pris la tête pour la première fois peu de temps après. Et n’a plus pris de retard par la suite.

Knorr convainc à nouveau

Une fois de plus, c’est le benjamin de l’équipe qui a façonné le jeu de la sélection DHB. Les Néerlandais n’ont jamais réussi à maîtriser Knorr, 22 ans. Semblable à Steins, le professionnel de Rhein-Neckar Löwen a mené les attaques de son équipe à grande vitesse.

Si la défense néerlandaise s’est formée assez rapidement, il a toujours trouvé une percée avec ses propres tirs. Ou il vient de convertir son sept mètres. Knorr a été impliqué dans presque toutes les actions dangereuses de la sélection DHB.

« Nous avons bien fait dans la plupart des phases, c’est pourquoi nous sommes devant avec trois buts », a déclaré le directeur sportif du DHB Axel Kromer à la pause. Après le changement de camp, l’équipe allemande a ensuite creusé son avance car les Néerlandais ne voulaient pas du tout réussir entre-temps.

Mais l’ennemi n’a jamais baissé les bras. Car, contrairement à l’équipe d’Allemagne, il manquait d’alternatives sur le banc, cela s’est finalement précisé. Mais cela devrait être différent contre la Norvège.

Page d’accueil

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *