Les néo-nazis français construisent quatre bombes près de Colmar

Lien avec la scène néo-nazie et Ku Klux Klan : Un jeune de 26 ans a construit quatre bombes en France qui étaient remplies de matières radioactives. Il l’avait apparemment acheté sur Ebay.

Un lycéen français aurait construit quatre bombes avec de la poussière d’uranium. Apparemment, il a acheté le matériel radioactif sur Ebay, selon un article du magazine français « Le Canard Enchaîné ». Le joueur de 26 ans est un sympathisant du Ku Klux Klan (KKK) et un néo-nazi.

La police a arrêté l’homme à Colmar près de la frontière avec l’Allemagne. Lors de la perquisition de son appartement, de grandes quantités de matériel néo-nazi ainsi qu’une cagoule du Ku Klux Klan et une cape appartenant à un groupe du KKK ont été retrouvées.

Y a-t-il des liens avec l’Allemagne ?

Un responsable a déclaré au portail Vice que le suspect n’était pas connu de la police auparavant, mais que ses liens avec d’autres groupes néonazis en France et en Allemagne font actuellement l’objet d’une enquête. « Il n’a pas caché ses sympathies aux enquêteurs, cela ne devrait poser aucun problème de savoir s’il a agi seul », a déclaré le policier.

Le jeune homme de 26 ans serait atteint de troubles du développement. Un de ses professeurs avait déjà prévenu la police le 26 août lorsque l’élève avait annoncé en classe qu’il avait fabriqué quatre bombes artisanales. La police a découvert à l’école qu’au moins trois des engins explosifs étaient fonctionnels. Une équipe de déminage est intervenue et a mis les bombes hors de combat. Aucune fuite de matière radioactive n’a été signalée. Il n’y avait aucun danger pour la population.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *