Les producteurs de foie gras réclament l’abattage sanitaire des canards

En France en raison de l’épidémie de grippe aviaire, les producteurs de foie gras réclament l’abattage sanitaire des canards dans les foyers concernés.

En raison de l’éclosion de grippe aviaire en france, je producteurs de foie gras ils se sont levés et réclament le gouvernement abattage pour les canards. Dans la pratique, les producteurs ne cessent d’exhorter les autorités sanitaires à accélérer les procédures d’abattage préventif des canards.

Les éleveurs parlent d’une situation hors de contrôle : en effet, le fermes contaminées de la grippe aviaire qui s’est déclarée dans le Sud-Ouest. Hervé Dupoy, agriculteur de Castelnau-Tursan et président de la section palmipède Fnsea des Landes, a expliqué que leur demande est simple : ils veulent la remise à zéro temporaire des animaux dans les élevages, il n’y a pas d’autre solution pour le moment car ce n’est pas plus possible de contrôler la propagation du virus.

L’abattage sanitaire n’est que cela : c’est une procédure qui consiste àabattage obligatoire de tous les animaux présent dans un foyer ou une zone spécifique, avec pour conséquence la destruction des carcasses. Et cela signifie le meurtre non seulement des malades, mais aussi des suspects infectés et des suspects contaminés. C’est un système qui a également été mis en place en Italie au fil du temps pour prévenir la propagation de maladies telles que la peste porcine africaine, la peste porcine classique et la fièvre aphteuse.

La proposition des producteurs français est celle de abattre tous les canards à l’avance du département, afin que dans deux mois nous puissions recommencer à produire. Tous se plaignaient alors de la lenteur de l’administration.

Pour le moment les autorités ont décidé de tuer tous les palmipèdes présents dans une zone de trois kilomètres autour des foyers identifiés jusqu’à présent, mais pas seulement : aussi poulets et dindes ils tombent dans ces abattoirs s’ils ont accès à l’air libre.

Actuellement, jusqu’au 5 janvier en France, plus de 200 000 canards ont été abattus préventivement et 400 000 autres le seront dans les prochains jours.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.