L’Iran accepte de reprendre les discussions à Vienne sur l’accord nucléaire – News

L’Iran a accepté de reprendre les négociations le mois prochain sur son programme nucléaire avec les puissances mondiales, a déclaré mercredi (27) le vice-ministre des Affaires étrangères de la République islamique après des discussions avec les médiateurs de l’Union européenne (UE) à Bruxelles.

« Nous avons convenu d’entamer des négociations avant la fin novembre. La date doit être annoncée la semaine prochaine », a écrit sur Twitter Ali Bagheri, qui est également le négociateur en chef de Téhéran sur le nucléaire.

« J’ai eu une conversation sérieuse et constructive avec Enrique Mora sur les éléments essentiels d’une bonne négociation », a déclaré Bagheri à propos de sa rencontre avec le médiateur européen, qui est également chef de cabinet de Josep Borrell, haut représentant pour les affaires étrangères et la politique. Sécurité de l’UE.

L’Union européenne presse les Iraniens de reprendre les négociations entamées à Vienne pour sauver l’accord nucléaire moribond, qui empêcherait la République islamique de disposer de l’arme nucléaire. Les conversations sont paralysées depuis le élection du nouveau président iranien en juin.

Le gouvernement iranien a demandé une rencontre avec Enrique Mora pour « aborder les questions en suspens » suite aux rencontres avec le négociateur européen à Téhéran le 14 octobre.

L’accord, appelé Global Joint Action Plan (JCPOA, pour son acronyme en anglais), a été signé entre l’Iran et le G5+1 (États-Unis, Royaume-Uni, Chine, Russie et France plus Allemagne) et a permis la suspension d’une partie de sanctions internationales contre Téhéran en échange d’une réduction drastique de son programme nucléaire, sous le contrôle strict de l’ONU.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.