Lula voyagera à travers l’UE pour articuler des alliances et s’opposer à Bolsonaro – 30/10/2021

Lors d’une tournée qui prévoit une rencontre avec certains des principaux dirigeants des pays européens, l’ancien président Luiz Inácio Lula da Silva veut renforcer l’idée que « le Brésil n’est pas Bolsonaro » et que le pays est « plus grand » que l’actuel président de la Puissance.

La chronique a révélé en exclusivité que le voyage est prévu pour durer dix jours. Lula traversera quatre pays.

La première étape se déroulera en Allemagne, où l’ancien président rencontrera des syndicalistes et le SPD, le parti de centre-gauche qui a remporté les dernières élections du pays et dirige la formation d’un nouveau gouvernement.

Lula rencontre des politiciens comme Martin Schulz, qui a rendu visite à l’ancien président lorsqu’il était en prison. Le Brésilien sera également reçu par le syndicat allemand des métallurgistes, IG Metall, l’un des plus puissants d’Europe.

L’ancien président se rendra également en Belgique, où il rencontrera le bloc social-démocrate du Parlement européen. La législature a été l’un des principaux foyers de résistance contre une approche du gouvernement de Jair Bolsonaro.

En France, Lula rencontrera la maire de Paris, Anne Hidalgo, candidate à la présidence de son pays. Il donnera également une conférence à Science Po pour marquer le 10e anniversaire de la date du premier latino-américain à recevoir le titre Honoris Causa à la faculté française.

La tournée européenne se terminera en Espagne, où Lula rencontrera les dirigeants du Parti socialiste, qui gouverne le pays. L’ancien président sera également avec des représentants des deux principales centrales syndicales du pays, et participera à un débat avec des hommes d’affaires.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.