Macron déçu par le conflit nucléaire en cours avec l’Iran

Le président français Emmanuel Macron a exprimé sa déception à l’Iran face au manque de progrès sur l’accord nucléaire.

Lors d’un appel téléphonique, Macron a appelé son homologue iranien, Ebrahim Raisi, à prendre une décision claire sur un accord sur le différend nucléaire et à respecter à nouveau les obligations de l’Iran au titre de l’accord de 2015. Macron est convaincu que le conflit peut encore être résolu. Mais cela devait arriver au plus vite, a précisé l’Elysée.

L’accord de 2015 entre l’Iran, la Chine, l’Allemagne, la France, la Grande-Bretagne, la Russie et les États-Unis vise à limiter considérablement le programme nucléaire de la République islamique. En contrepartie, la perspective d’une levée des sanctions. Les États-Unis se sont retirés unilatéralement en 2018 sous le président de l’époque, Donald Trump, et ont imposé de nouvelles sanctions à l’Iran.


Les négociations sur la relance de l’accord signé à Vienne sont au point mort depuis des mois. Le contexte serait des divergences entre Téhéran et le gouvernement américain sur le statut des gardiens de la révolution iraniens. Aux États-Unis, les gardiens de la révolution figurent sur une liste d’organisations terroristes.

© dpa-infocom, dpa:220724-99-139878/2 (dpa)

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.