Monkeypox : Première transmission confirmée de l’homme au chien

Depuis la fin du mois de juillet de cette année, le monkeypox est considéré comme une urgence sanitaire internationale. Depuis lors, seule la transmission interhumaine ou animal-humain a été détectée. Cela nécessitait généralement un contact physique étroit, rapporte «Le Lancet“.

Mais voilà qu’un premier cas est apparu en France, dans lequel deux propriétaires de chiens infectés par le monkeypox auraient infecté leur ami à quatre pattes. Le couple s’était rendu dans un hôpital parisien le 10 juin car tous deux avaient exprimé des symptômes suspects. Là, ils ont finalement été testés positifs pour le virus.

France : un chien attrape la variole du singe de son maître

Douze jours après le début des symptômes, les deux hommes ont également remarqué des anomalies chez leur mâle lévrier de quatre ans qui rappelaient le monkeypox. Un médecin a pu confirmer un peu plus tard : Les symptômes étaient aussi une épidémie de monkeypox.

Les médecins soupçonnent désormais que le chien aurait pu être infecté par son maître. Le couple a déclaré avoir dormi dans le même lit que le chien. Cependant, depuis l’apparition de leurs propres symptômes, ils avaient pris soin de ne pas laisser leur chien entrer en contact avec d’autres animaux ou des personnes.

Une infection d’animaux domestiques tels que les chiens et les chats n’a pas encore été signalée. Cependant, le cas vise à montrer qu’il peut être nécessaire d’isoler les animaux de compagnie des individus positifs au virus de la variole du singe. L’affaire mérite donc d’être approfondie.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.