NBA : première défaite d’Utah, première victoire de Detroit

Au United Center de Chicago, en présence de 20 668 spectateurs, soit 99 % des tribunes, les deux équipes leaders des deux conférences se sont rencontrées. Le meilleur de l’Ouest, « Jazzmani », qui a remporté les quatre premiers matchs de la saison, qui était leur plus longue série de succès inauguraux depuis la saison 2006/07, a dû reconnaître cette fois la supériorité des « Bulls ». L’équipe de Billy Donovan compte désormais cinq victoires et une défaite en championnat.

DeMar DeRozan a été le plus titré de l’équipe hôte, établissant son record de la saison en marquant 32 points, ainsi que Zach LaVine – 26 et le centre monténégrin Nikola Vucevic – 16 et 12 rebonds.

– Nous allons à chaque match pour nous battre l’un pour l’autre. Notre devise est d’exiger le plus possible de nous-mêmes, surtout en défense, lorsque les choses sur le terrain ne vont pas dans notre sens. La chose la plus importante est d’essayer de jouer du mieux que vous pouvez – a commenté le meilleur buteur des hôtes.

Donovan Mitchell s’est démarqué dans l’équipe visiteuse – 30 points, mais il n’a frappé que neuf des 27 tirs du match, et le centre français Rudy Gobert – 17 et 19 rebonds, comme il sied au leader de ce dernier classement (moyenne 17,8).

Les Golden State Warriors dans la Conférence Ouest et les New York Knicks, les Washington Wizards et le Miami Heat dans l’Est comptent également cinq victoires après une défaite après les matchs de samedi.

Le temps le plus long pour le cinquième succès a été l’équipe de Washington, qui après deux prolongations a battu les Celtics de Boston 115 : 112 à domicile et a ainsi répété son meilleur départ en championnat lors de la saison 2005/06.

Bradley Beal a marqué 36 points pour les vainqueurs, Montrezl Harrell (20 points, 14 groupes) et Kyle Kuzma (17 et 17 groupes) ont ajouté un double-double. Parmi les vaincus, Jaylen Brown – 34 points (ses actions à la fin du quatrième quart-temps ont permis une prolongation, mais dans les deux minutes supplémentaires, il n’a pas touché le panier) et Jayson Tatum – 27, 15 packs.

Déjà la troisième défaite du sixième match, et la première à domicile, a subi les défenseurs du titre Milwaukee Bucks, qui ont succombé cette fois aux San Antonio Spurs 93 : 102. Les visiteurs ont ainsi interrompu quatre séries de défaites et ont marqué leur premier victoire à l’extérieur, et ce succès a été remporté principalement par Dejounte Murray – 23 points (dont 16 au quatrième quart), Derrick White – 17 et le remplaçant Bryn Forbes – 16.

La star de « Kozłów », le Grec Giannis Antetokounmpo, a cette fois enregistré 28 points et 13 sets, et Khris Middleton a ajouté 19 « points ». Les hôtes ont dû se passer de Brook Lopez, Donte DiVincenzo, Jrue Holiday et Bobby Portis Jr.

À Detroit, l’équipe des Pistons était dirigée par Jerami Grant – 22 ans et la Canadienne Kelly Olynyk – venant du banc – 18 ans à leur première victoire de la saison. Ce n’était pas une performance réussie du quart-arrière de 20 ans de 203 cm – en 19 minutes, il a marqué deux points (1/8 du match), a obtenu sept rebonds et deux passes décisives.

Franz Wagner (repêchage n°8) a été le meilleur buteur d’Orlando, établissant le record de la saison – 19 points. Son frère Moritz, remontant du banc, a noté 13.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.