Nouveauté au cinéma : enlèvement d’enfants au nom de l’Église – culture & divertissement

Berlin (dpa) – C’est une histoire scandaleuse que raconte le réalisateur italien Marco Bellocchio dans son nouveau drame. Et c’est effectivement arrivé. En 1858, un garçon juif de six ans fut kidnappé à Bologne au nom du pape. L’enfant a été secrètement baptisé alors qu’il était bébé par sa nourrice catholique. L’Église a donc la loi papale irréfutable selon laquelle le garçon doit recevoir une éducation catholique.

Contre sa volonté et celle de sa famille, le petit Edgardo Mortara est emmené dans un internat à Rome et placé sous la garde du pape Pie IX. élevé à la foi catholique. L’affaire tourne au scandale – et Edgardo Mortara devient finalement un fervent catholique qui se fait connaître comme prédicateur.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *